déification

(Mot repris de déifications)

déification

n.f.
Action de déifier.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉIFICATION

(dé-i-fi-ka-sion ; en poésie, de six syllabes) s. f.
Action par laquelle on déifie quelqu'un, on attribue la divinité à quelque chose. Fig.
Le roi était idolâtre de son autorité, à la déification de laquelle il avait employé tout son règne [SAINT-SIMON, 334, 124]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Voyez un peu ce batelage des deifications anciennes [MONT., dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Déifier.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

déification

DÉIFICATION. n. f. Action de déifier. La déification d'Auguste.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

déification


DÉIFICATION, s. f. DÉIFIER, v. act. [Dé-ifika-cion, en vers ci-on; dé-ifi-é; 1re é fer. Il l'est aussi à la dern. du 2d.] Déifier, c'est mettre au nombre des Dieux. Déification, apothéôse. Action par laquelle les Romains mettaient leurs Empereurs au nombre des Dieux de l'Empire.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

déification

nom féminin déification
Action de déifier.
adoration, apothéose, culte, divinisation, vénération -littéraire: idolâtrie.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

déification

האלהה (נ), הַאֲלָהָה

déification

deificazione