déjuc

DÉJUC

(dé-juk) s. m.
L'heure où les poules déjuchent.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Chantons Noel tant au soir qu'au desjuc [MAROT, II, 256]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DÉJUCHER.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

déjuc

DÉJUC. s. m. Le temps du lever des oiseaux. Il est vieux.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

déjuc


*DÉJUC, s. m. DÉJUCHER, v. n. Le 1er est vieux. Le temps du lever des oiseaux. Le verbe se dit encôre des poules. "Elles déjuchent; elles sont déjuchées; elles sortent, ou sont sorties du juchoir. — Figurément: "Je vous ferai déjucher, ou je vous déjucherai de là. (st. fam.)

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788