démoniaque

Recherches associées à démoniaque: diabolique

démoniaque

adj. et n.
1. Qui est propre au démon : Des rites démoniaques satanique diabolique ; angélique
2. Qui est d'une perversité diabolique : Des machinations démoniaques infernal, machiavélique, pervers
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

démoniaque

(demɔnjak)
adjectif
1. qui est digne d'un démon un rire démoniaque
2. qui est d'une grande méchanceté un complot démoniaque
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

DÉMONIAQUE

(dé-mo-ni-a-k') adj.
Qui est possédé du malin esprit. Une femme démoniaque.
Substantivement. Homme, femme en proie au malin esprit.
Mais, aurait répondu le comédien, un roi qui s'entretient tout seul avec son capitaine des gardes parle un peu plus humainement et ne prend guère ce ton de démoniaque [MOL., Impr. 1]
Dans le langage de la médecine actuelle, aliéné, aliénée qui, attaquée de mélancolie, croit que le démon est logé dans son corps.
Personne colère, passionnée.
Après cette comédie, jouée à ses propres dépens, vous croyez bien qu'au moins il [le fantasque] ne fera plus le démoniaque ; hélas ! vous vous trompez [FÉN., t. XIX, p. 452]
Membre d'une secte d'anabaptistes qui croyaient au salut final des démons.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Pierre Nagot a esté le plus du temps, et par especial en temps d'esté, fol et demoniacle, et s'est plusieurs fois voulu noyer [DU CANGE, daemoniacus.]
  • XVe s.
    Tu ensuis les Pharisiens, appelant Jesus-Christ deceveur et demoniacle [MONSTREL., liv. I, ch. 47]
  • XVIe s.
    .... Une garce que le prestre Belovet instruisoit à faire la demoniaque [D'AUB., Conf. I, 6]
    Selon la coustume des demoniacles [PARÉ, XIX, 32]
    J'aime l'allure poetique, à saults et à gambades ; c'est un' art, comme dict Platon, legiere, volage, demoniacle [MONT., IV, 136]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. demoniayx, demoniat ; anc. catal. dimoniat ; espagn. et ital. demoniaco ; de daemoniacus, le terme grec dérive de démon.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

démoniaque

DÉMONIAQUE. adj. des deux genres. Qui est possédé du démon. Une femme démoniaque. Substantivement, Les démoniaques dont il est parlé dans l'Évangile.

Il se dit, figurément et familièrement, d'une Personne qui est colère, emportée, passionnée. C'est un vrai démoniaque.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

demoniaque

Demoniaque, possedé du diable, Daemoniacus, Energumenus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

démoniaque


DÉMONIAQUE, adj. et subst. DÉMONOGRAPHE, s. m. [Démoniake, nogra-fe; 1re é fer. dern. e muet.] Qui est possédé~ du malin esprit. — Auteur qui a écrit sur les Démons. "Il est démoniaque: Femme démoniaque. = Subst. Un démoniaque, une démoniaque, les démoniaques. = Les Démonographes, parmi quelques vérités, ont raconté bien des fables.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

démoniaque

adjectif démoniaque
1.  Propre au démon.
satanique -littéraire: luciférien, méphistophélique.
angélique -littéraire: séraphique.
2.  D'une perversité diabolique.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

démoniaque

demonic

démoniaque

dämonisch

démoniaque

[demɔnjak] adjfiendish
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005