dépareillé, ée

DÉPAREILLÉ, ÉE

(dé-pa-rè-llé, llée, ll mouillées) part. passé.
Des gants dépareillés, un manchon tout pelé [RÉGNIER, Sat. X]
Deux panteufles dépareillées, Dont l'une fut au grand Hector [SCARRON, Virg. trav. V]
Que d'ouvrages restèrent dépareillés chez la Tribu ! [J. J. ROUSS., Conf. I]