départi, ie

DÉPARTI, IE

(dé-par-ti, tie) part. passé de départir
Distribué, partagé.
Ses biens aux pauvres départis [LA FONT., Oies.]
Ce second empire [des esprits sur les esprits] me paraît d'autant plus équitable qu'il ne peut être départi et conservé que par le mérite [PASC., dans COUSIN]
Autrefois, les commissaires départis, les intendants des provinces.
Il m'appelle commissaire départi par le roi auprès des fermiers généraux, pendant que je suis opprimé départi par ces messieurs [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 26 nov. 1775]