dépendant, ante


Recherches associées à dépendant, ante: dépendants, dépendent

DÉPENDANT, ANTE

(dé-pan-dan, dan-t') adj.
Qui dépend de, qui tient à. Ces deux choses sont dépendantes l'une de l'autre. Les effets dépendants des causes.
Nos cœurs n'étaient point faits dépendants l'un de l'autre [RAC., Andr. IV, 5]
Terme de jurisprudence féodale. Qui relève d'un autre. Fief dépendant.
Qui dépend d'un autre pour des autorisations nécessaires et aussi pour sa fortune.
Je le sais comme vous, Sainville est dépendant, Jamais il n'obtiendra l'aveu du président [LA CHAUSSÉE, Gouvern. XI, 10]
Soumis.
Un moment a vaincu mon audace imprudente ; Cette âme si superbe est enfin dépendante [RAC., Phèd. II, 2]
Substantivement.
Notre prince a des dépendants Qui, de leur chef, sont si puissants Que chacun d'eux pourrait soudoyer une armée [LA FONT., Fabl. I, 12]
On veut voir des dépendants [des gens au-dessous de soi] et qu'il n'en coûte rien [LA BRUY., IV]
Terme de marine. Tomber en dépendant, approcher d'un lieu à petites voiles, en faisant vent en arrière. Un vaisseau vient du dépendant, lorsqu'il est au vent d'un autre vaisseau et qu'il s'en approche peu à peu pour le reconnaître. On dit dans le même sens porter en dépendant, gouverner en dépendant.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le peuple cuidoit sa liberté estre dependant de la dampnacion [condamnation] du dit Ceson [BERCHEURE, f° 54, verso.]
  • XVIe s.
    Martius, prenant avec lui ses dependans et ceulx qu'il peut induire par bonnes paroles à le suivre, alla courir tout le territoire des Antiates [AMYOT, Cor. 18]

ÉTYMOLOGIE

  • Dépendre 2.