dépeuplé, ée

DÉPEUPLÉ, ÉE

(dé-peu-plé, plée) part. passé.
Qui a perdu ses habitants.
Cette Syrie, me disais-je, aujourd'hui presque dépeuplée, comptait cent villes puissantes [VOLNEY, Ruines, II]
Fig.
Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières, Vains objets dont pour moi le charme est envolé ? Fleuves, rochers, forêts, solitudes si chères, Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ! [LAMART., Méd. I, 1]