déprécié, ée

DÉPRÉCIÉ, ÉE

(dé-pré-si-é, ée) part. passé.
Qui a perdu de son prix. Les assignats dépréciés, parce que l'émission en fut excessive. Par extension. Un livre beaucoup trop déprécié.