dépris

DÉPRIS2

(dé-pri) s. m.
Sentiment par lequel on déprise, et qui est moins fort que le mépris. Vieilli.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Bacchus tant feut des Indiens desprisé qu'ilz ne daignarent luy aller encontre.... en cestuy despriz, Bacchus tousjours guaignoyt pays [RAB., Pant. V, 39]
    Peut-estre que le despris que dorenavant j'en ferai vous chastiera [MARGUER., Nouvell. VI]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DÉPRISER.