dériseur

DÉRISEUR

(dé-ri-zeur) s. m.
Celui qui tourne en dérision des choses respectables.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il est mendre [moindre] en malvestey que n'est le deriseur [ORESME, Eth. 137]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. derisor, de derisum, supin de deridere, de la préposition de, et ridere, rire (voy. RIRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉRISEUR. Ajoutez :
    Tu ne t'aperçois pas, dériseur subtil, qu'il n'est pas un de tes arguments qui ne se retourne contre toi [MARIO UCHARD, Rev. des Deux-Mondes, 1er sept. 1876, p. 92]