dérouté, ée

DÉROUTÉ, ÉE

(dé-rou-té, tée) part. passé.
Qui a perdu la bonne voie. Les chiens déroutés par le lièvre. Fig.
Les jansénistes sont un peu déroutés de leur voir tant de conscience, dont ils ne les soupçonnaient pas [D'ALEMB., Lett. à Voltaire, 2 mars 1764]