désarçonner

(Mot repris de désarçonnâtes)

désarçonner

v.t.
1. Faire tomber de cheval démonter
2. Mettre dans l'embarras, dans l'impossibilité de répondre : Le revirement du témoin désarçonna l'avocat déconcerter, décontenancer, dérouter
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

désarçonner

(dezaʀsɔne)
verbe transitif
1. cavalier faire tomber de la selle Le cheval est parti au galop et a désarçonné le cavalier.
2. figuré faire perdre son assurance à qqn Cette révélation l'a désarçonné.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

DÉSARÇONNER

(dé-zar-so-né) v. a.
Jeter hors des arçons, renverser de cheval.
Le premier chevalier qui courut contre lui le désarçonna [VOLT., Zadig, 19]
Fig. Désarçonner quelqu'un, lui faire perdre sa position, son emploi.
Keppel désarçonna Portland pendant sa courte ambassade de France [SAINT-SIMON, 485, 19]
Confondre, déconcerter.
Voilà, dit Xantus, la pâtisserie la plus méchante que j'aie jamais mangée ; il faut brûler l'ouvrière [la femme de Xantus].... Attendez, dit le paysan, je m'en vais querir ma femme, on ne fera qu'un bûcher pour toutes les deux ; ce dernier trait désarçonna le philosophe [LA FONT., Vie d'Ésope.]
La Briffe tombait dans mille panneaux que Harlay lui tendait tous les jours, et dont il le relevait avec un air de supériorité qui désarçonna l'autre [SAINT-SIMON, 17, 202]
Se désarçonner, v. réfl. Se faire perdre les arçons l'un à l'autre. Ils se sont désarçonnés. Fig. Être déconcerté. Ainsi pressé de questions, il se désarçonna.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et s'il y pouvoit parvenir [au consulat], il avoit bien deliberé de desarçonner Caius, de tant plus mesmement que son credit commenceoit à se finir [AMYOT, Gracques, 45]

ÉTYMOLOGIE

  • Dés.... préfixe, et arçon.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉSARÇONNER. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
    À l'encontrer fut grantz li frois [le froissement] Des lances, dont il s'entredonent Tiels cops, qu'il s'entredesarçonnent [, Meraugis, p. 175]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

désarçonner

DÉSARÇONNER. v. tr. Mettre hors des arçons, jeter hors de la selle. Ce cavalier se laisse rarement désarçonner. Son cheval l'eut vite désarçonné.

Il signifie, figurément et familièrement, Confondre quelqu'un dans une discussion, le mettre hors d'état de répondre. Cet avocat eut bientôt désarçonné son adversaire.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

desarconner

Desarconner un homme, Le jetter hors des arçons de sa selle, Ephippiatum equitem dare praecipitem, Ex ephippio deturbare, vel exturbare, vel excutere.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

désarçonner

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

désarçonner

disarcionare, scavalcare

désarçonner

nonplus, unseat

désarçonner

[dezaʀsɔne] vt
[+ cavalier] → to throw
(fig) → to throw, to disconcert
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005