désarroi

désarroi

n.m. [ de l'anc. fr. désarroyer, mettre en désordre ]
État d'une personne profondément troublée ; angoisse : Le désarroi d'un enfant qui vient d'être racketté détresse, égarement, émotion
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉSARROI

(dé-za-roi) s. m.
Trouble qui survient dans les choses, confusion.
Je trouvai les chemins et les postes en grand désarroi [SAINT-SIMON, 14, 153]
L'abbé de la Proustière, leur parent [de Chamillart], mit leurs affaires en désarroi [ID., 235, 138]
Fig. Le désarroi des opinions, des doctrines.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Grant desroi menent cil destrier sojornez [tenus longtemps au repos] [, Ronc. p. 45]
    Lors dist à ses barons : sa parole a desroi [est désordonnée] [, ib. p. 199]
    Dunc dist li reis Henris : einsi le vus otrei. Or nus leissiez, funt-il : nus en prendrum conrei : Car tut li abatrun, voil u nun, le desrei [, Th. le mart. 42]
  • XIIIe s.
    Et li cris lieve en l'ost et s'en issirent à desroi, et chascierent les Commains [VILLEH., CXLII]
    Ert [elle était] sage, sans mal et sans desroy [, Berte, CXVI]
    Moult est Renart de grant desroi, Qui si contre le roi s'afete [, Ren. 18488]
    S'il estoit aperte coze que mes cevaus m'emportast par dure gole, ou par desroi, je me porroie escuser du meffet [BEAUMANOIR, LXIX, 6]
  • XIVe s.
    Dans cest estrange desarroy Nature, n'y pouvant que faire, Leur laisse demesler l'affaire [, Trait. d'alch. 138]
  • XVe s.
    Ils ne pouvoient plus supporter les desrois et les faits que le roi faisoit au pays par le conseil dudit messire Hue [FROISS., I, I, 9]
  • XVIe s.
    Il les pria de tirer oultre à la plus grande diligence qu'ilz pourroient, afin qu'ilz peussent surprendre leurs ennemis en desarroy [AMYOT, Timol. 16]
    Après lesquelz suyvoient les autres nations pesle mesle, et passoient en foule avec grand desarroy [ID., ib. 36]
    Qu'il venoit d'estre rencontré à une demie lieue de là par un sien ennemy.... qu'ayant esté surprins en desarroy et plus foible en nombre, il s'estoit jecté à ma porte à sauveté [MONT., IV, 226]

ÉTYMOLOGIE

  • Dés.... préfixe, et arroi (voy. ce mot). Dans l'ancien français, la forme ordinaire était desroi.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

désarroi

DÉSARROI. n. m. Trouble profond causé par les embarras et les soucis qu'amène un événement fâcheux et inattendu. La faillite de cette maison de commerce a mis ses commanditaires dans un grand désarroi.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

désârroi


DÉSâRROI, s. m. [Dézâ-roa; 1re é fer. 2e lon. r f.] Désordre dans les afaires. "Il est en désârroi. "Ses affaires sont dans un grand désârroi.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

désarroi

nom masculin désarroi
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

désarroi

disarray, confusionontsteltenis, opschuddingבִּלְבּוּלsmarrimentouordenoordning (dezarwa)
nom masculin
fait de ne pas savoir quoi faire être en plein désarroi
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

désarroi

[dezaʀwa] nmhelplessness
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005