désemplir

(Mot repris de désemplissant)

désemplir

v.i.
Ne pas désemplir,
être toujours plein : Ce cinéma ne désemplit pas.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

désemplir

(dezɑ̃pliʀ)
verbe intransitif
lieu
être tout le temps plein une brasserie qui ne désemplit pas
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

DÉSEMPLIR

(dé-zan-plir)
V. a. Ôter ce qui remplissait une chose. Par extension.
....Les paysans qui, les jours de dimanches et fêtes, ne désemplissent point les cabarets [VAUBAN, Dîme, p. 115]
Fig.
Pour désemplir un peu ma tête des maux passés [SÉV., 260]
V. n. Cesser d'être empli.
Sa maison ne désemplit pas de Normands [BUSSY, dans RICHELET]
Toujours grand'chère et bon feu ; la maison ne désemplit point [DANCOURT, Maison de campagne, sc. 2]
Le couvent que j'ai bâti pour vivre en solitaire ne désemplit pas d'étrangers [VOLT., Lett. d'Argental, 3 nov. 1766]
La maison ne désemplissait pas de charlatans [J. J. ROUSS., Conf. V]
Ma chambre ne désemplissait pas de gens qui, sous divers prétextes, venaient s'emparer de mon temps [ID., ib. VIII]
Se désemplir, v. réfl. Devenir désempli. Ce canal se désemplit.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Car par eux les fossez furent bien tost emplis De fagots, de tonneaux qui furent desemplis [, Guesclin. 21215]
    Celiers desemplis [, Baud. de Seb. XII, 70]

ÉTYMOLOGIE

  • Dés.... préfixe, et emplir.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

désemplir

DÉSEMPLIR. v. tr. Vider en partie, faire qu'une chose qui était pleine le soit moins. Il faut désemplir cette malle, elle est trop pleine.

Il est aussi intransitif et signifie Cesser d'être plein de. Ce canal était plein d'eau, mais il désemplit tous les jours. Sa maison ne désemplit pas de monde, ou absolument ne désemplit pas.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

desemplir

Desemplir, Deplere.

Desemplir les vaisseaux d'huyle, Capulare, Decapulare.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

désemplir


DÉSEMPLIR, v. a. et n. [Dézanpli; 1re é fer. 2e lon.] Vider ce qui est plein. "Désemplir un cofre, un toneau: "On l'a saigné, pour désemplir les veines. = V. n. Il ne s'emploie qu'avec la négative, et régit la prép. de: "Sa maison ne désemplit point de Joueurs, sa cour de carrosses. — V. réc. "Ce canal se désemplit tous les jours: bientôt il n'y aura plus d'eau. "La bourse se désemplit.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

désemplir

[dezɑ̃pliʀ] vi
ne pas désemplir → to be always full
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005