désinence

(Mot repris de désinences)

désinence

n.f. [ du lat. desinere, finir ]
En grammaire, élément qui s'ajoute à la fin d'un mot pour constituer les formes de la conjugaison d'un verbe ou de la déclinaison d'un nom, d'un adjectif (par opp. à radical) : Les désinences du présent de l'indicatif terminaison
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉSINENCE

(dé-zi-nan-s') s. f.
Terme de grammaire. Terminaison des mots. Ce sont les désinences qui marquent les cas des noms, les modes, les temps et les personnes des verbes. Désinences semblables, nom d'une figure de mots appelée aussi homéotéleutes, où toutes les sections des phrases se terminent par des consonnances.
Terme de botanique. Manière dont un organe se termine. Désinence acuminée, aiguë.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. desinere, finir, se terminer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

désinence

DÉSINENCE. n. f. T. de Grammaire. Terminaison des mots. Les cas des noms latins sont distingués les uns des autres par leur désinence. Ces deux mots ont la même désinence. Désinences verbales.

Il se dit spécialement, en termes de Botanique, de la Manière dont se termine un noyau.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

désinence


DÉSINENCE, s. f. [Dézinance; 1re é fer. 3e lon. 4e e muet.] Terme de Gramaire. Terminaison. — L'Ab. du Bos écrit désinance, et il s'est servi du caractère italique, pour montrer que ce mot n'était pas encôre assez autorisé. "La désinance, ou la terminaison seule du mot (latin,) marque le câs où il est employé. On conait encôre par la désinance, s'il est au pluriel ou au singulier, etc. — Désinence avec un e entre les deux n, vaut mieux pour l'ortographe; et terminaison, qui est plus français, est préférable pour l'usage.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

désinence

Endung

désinence

ending

désinence

desinencia

désinence

desinência

désinence

סיום

désinence

終了

désinence

[dezinɑ̃s] nfending, inflexion
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005