désuni, ie

DÉSUNI, IE

(dé-zu-ni, nie) part. passé de désunir
Qui n'est plus uni, joint. Des plan ches désunies.
Le corps de l'empire est désuni [BOSSUET, Hist. III, 7]
Fig, Qui est en mésintelligence. Des cœurs désunis. Un ménage désuni.
À deux consuls jaloux et désunis sans cesse [VOLT., Catil. III, 1]
Terme de manége. Galop désuni, galop dans lequel, la piste d'un pied antérieur étant la plus avancée, celle du pied postérieur du même côté reste en arrière de la piste du pied postérieur opposé. Le galop désuni ôte au cheval toute solidité.
C'est un beau cheval dont le pas est presque toujours désuni [VOLT., Lett. en vers et en prose, 63]
Cheval désuni, cheval dont le galop est désuni. Cheval désuni du devant, cheval qui, en galopant à main droite, part de la jambe gauche antérieure. Cheval désuni du derrière, cheval qui, en galopant à main droite, tient la jambe postérieure droite plus en arrière que la gauche.
Terme de minéralogie. Cristal désuni, cristal dans lequel des facettes produites par une loi compliquée s'interposent entre d'autres facettes produites par des lois très simples.