détention

(Mot repris de détentions)

détention

n.f.
1. Fait de détenir, d'avoir en sa possession : Il a été condamné pour détention de drogue.
2. Fait d'être retenu en prison : La détention de ce mineur est abusive emprisonnement, incarcération
Détention provisoire,
emprisonnement d'une personne mise en examen, avant jugement.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉTENTION

(dé-tan-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Terme de jurisprudence. Action de détenir, de garder en sa possession. La détention des effets d'une succession. Souvent on oppose la simple détention à la possession légale.
État de celui qui est détenu en prison. Détention préventive, arbitraire. Terme de droit criminel. Peine qui consiste à être enfermé dans une forteresse pendant 5 ans au moins et 20 ans au plus. La détention occupe le cinquième rang parmi les peines afflictives et infamantes. Être condamné à cinq ans de détention.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La roine [Catherine de Médicis] avoit aussi ceux qui commandoient en la chambre et en la garde-robe [de Henri de Navarre, prisonnier], tous affidez à la detention de ce prince [D'AUB., Hist. II, 184]
    On deviendra proprietaire de semblables fonds et rentes, par l'une de cinq manieres, sçavoir par succession, par transport, par prescription de temps que l'on nomme teneure ou detention, par purge et eviction en justice, et par donation [, Nouveau coust. génér. t. I, p. 713]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. detention ; espagn. detencion ; ital. detenzione ; du latin detentionem (voy. DÉTENIR).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

détention

DÉTENTION. n. f. T. de Jurisprudence. Action de détenir une chose. La détention d'une somme, d'un bien. La détention des effets d'une succession.

Il se dit aussi de l'État d'une personne détenue. Depuis sa détention. Après une longue détention. Détention préventive. Détention arbitraire.

En termes de Droit criminel, il signifie Peine afflictive et infamante, consistant dans un emprisonnement dans une enceinte fortifiée, sur le territoire de la France, pendant un laps de temps qui peut varier de cinq à vingt ans. Être condamné à cinq ans de détention. La détention est surtout une peine politique.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

detention

Detention, ou Detenuë.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

détention

nom féminin détention
1.  Action de détenir.
2.  État d'une personne détenue.
liberté -littéraire: délivrance.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

détention

detention, custody, possessionכליאה (נ), מחבוש (ז), מעצר (ז), ריתוק (ז), כְּלִיאָה, מַעֲצָרhechtenis, bezit, gevangenschap, bewaring, detentiedetención, arrestoArrest, Knast, Inhaftierungdetenzioneحَجْزvazbatilbageholdelseκράτησηvankeuspritvor拘留구류anholdelsearesztdetençãoарестkvarsittningการควบคุมตัวgözaltına almasự giam cầm拘留задържане (detɑ̃sjɔ̃)
nom féminin
1. fait d'être en prison une longue période de détention
2. possession détention de substances illicites
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

détention

[detɑ̃sjɔ̃] nf
(= possession) → possession
la détention de substances prohibées → possession of prohibited substances
[suspect] → detention
détention préventive nfremand in custody
placer qn en détention préventive → to remand sb in custody
détention provisoire nfremand in custody
placer qn en détention provisoire → to remand sb in custody
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005