détraqué, ée

DÉTRAQUÉ, ÉE

(dé-tra-ké, kée) part. passé.
Qui a perdu ses bonnes allures. Cheval détraqué.
Mis, par un dérangement, hors d'état de fonctionner régulièrement ou de fonctionner du tout. La sonnerie de cette pendule est détraquée. Fig.
Le temps est entièrement détraqué depuis six jours [SÉV., 377]
Maint rimailleur indigent Dont la cervelle est détraquée [VOLT., Lett. en vers et en prose, 98]