dûment

dûment

adv.
Selon les formes prescrites : Un vol dûment constaté.

dûment

(dymɑ̃)
adverbe
comme il faut renvoyer un formulaire dûment complété

DÛMENT

(du-man) adv.
Terme de pratique. En due forme. La chose a été bien et dûment constatée. Par extension, dans le langage général, mais souvent avec une nuance de moquerie, de badinage, comme il faut, d'une façon due, convenable.
Un personnage Dûment atteint de cocuage [LA FONT., Coupe.]
Notre défunt était en carrosse porté, Bien et dûment empaqueté [ID., Fabl. VII, 11]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Or n'est-il pas doubte que à donner deuement il se ensuit bien faire et bien ouvrer [ORESME, Eth. 103]
  • XVe s.
    Et relata son message bien et duement, ainsi qu'il appartenoit [FROISS., I, I, 119]
  • XVIe s.
    [Les roys juroient] qu'ilz regneroient bien et duement selon les loix [AMYOT, Pyrrh. 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Due, et le suffixe ment.

dûment

DÛMENT. adv. Selon la raison, selon le droit, selon les formes. Il s'emploie surtout en termes de Procédure. Il a été dûment averti. Dûment autorisé. La chose a été dûment constatée, bien et dûment constatée.

dûment


DûMENT, adv. [Dûman; 1re lon. — On écrivait aûtrefois duement; mais puisque l'e ne s'y prononçait pas, on a bien fait de le suprimer: on l'a remplacé par l'acc. circ. sur l'û.] Cet adverbe n'est d'usage qu'en style de Pratique. "Il a été dûment acusé, convenablement, suivant ce qui se doit, selon les formes. "Il a été dûment atteint et convaincu. "Il est bien et dûment pourvu de cette charge, de ce bénéfice. = On le dit quelquefois en plaisantant, et dans le style familier. "Étant bien et dûment avertis de ces favorables traitemens des Arabes du pays, nous prîmes, en gens sages, nos précautions. Let. Edif.

Synonymes et Contraires

dûment

adverbe dûment
Selon les formes prescrites.
Traductions

dûment

כהוגן (תה״פ), כַּהֹגֶן

dûment

надлежно

dûment

duly

dûment

behørigt

dûment

vederbörligen

dûment

[dymɑ̃] advduly