déchaussement

(Mot repris de dechaussement)

déchaussement

n.m.
Rétraction de la gencive qui découvre la racine de la dent.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

déchaussement

(deʃosmɑ̃)
nom masculin
dent retrait de la gencive à la base des dents Le dentiste soigne un déchaussement de dents.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

DÉCHAUSSEMENT

(dé-chô-se-man) s. m.
Action d'ôter les souliers.
État d'une construction qui est déchaussée, et action de la déchausser.
Action de détacher du collet d'une dent qu'on veut arracher, la gencive qui y est adhérente. État des dents dont les gencives n'enveloppent plus la base.
Terme d'agriculture. Action de déchausser, c'est-à-dire d'enlever la terre qui protége le pied d'un arbre, d'une plante quelconque. La gelée en soulevant les terres légères, calcaires ou tourbeuses, et les laissant retomber ensuite, est souvent une cause du déchaussement des céréales. Façon donnée aux arbres, aux vignes en les labourant au pied, et en recouvrant les racines avec du terreau ou du fumier.

ÉTYMOLOGIE

  • Déchausser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

déchaussement

DÉCHAUSSEMENT. n. m. Action de déchausser un mur, un arbre, une dent ou Résultat de cette action.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

déchaûssement


DÉCHAûSSEMENT, s. m. DÉCHAUSSER, v. a. [Déchôceman, Déchocé; 1re é fer. 2e. lon. au 1er, dout. au 2d; mais devant l'e muet elle est longue: Il déchaûsse, déchaûssera, etc.] Déchausser, est 1°. Ôter les bâs ou les souliers. Il se dit, et de ce qu'on ôte, et de celui à qui on ôte: "Déchausser des bâs, des souliers. "Un valet qui déchausse son maître. Se déchausser soi-même. = 2°. Déchausser des arbres, ôter la terre qui est autour du pied. — Déchausser les dents, les découvrir, et les détacher de la gencive.
   On dit proverbialement, de quelqu'un qui n'en vaut pas un aûtre, qu'il n'est pas digne de le déchausser, allusion à la parole de St. Jean-Baptiste. Cujus non sum dignus solvere corrigiam calceamentorum. "Cela n'est pas digne de déchausser votre histoire amoureûse. Sév.
   DÉCHAûSSEMENT, n'a que le 2d sens de déchausser. Il ne se dit que de l'action de déchausser les arbres, les vignes, en les labourant au pied, et ôtant un peu de la terre qui est sur les racines.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

déchaussement

scalzamento