dedans

1. dedans

adv.
À l'intérieur de qqch, d'un lieu : J'ai oublié mon sac et mes clefs sont dedans. Rentrons, il fait meilleur dedans dans la maison ; dehors

en dedans

loc. adv. et loc. adj. inv.
À l'intérieur : L'anorak est matelassé en dedans en dehors avec les pointes tournées l'une vers l'autre

2. dedans

n.m. [ de 1. dedans ]
1. Partie intérieure d'une chose : Le dedans du coffret est tapissé de satin intérieur ; dehors, extérieur
2. Partie située du côté intérieur : Le dedans de sa patte est d'une couleur claire.

DEDANS

(de-dan ; l's se lie : de-dan-z et dehors) adv. de lieu
Dans l'intérieur. Êtes-vous hors du cabinet ? - Je suis dedans.
Quand vous serez dedans, vous ferez à partie.... [RÉGNIER, Sat. VIII]
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage Que nous ont laissé nos parents, Un trésor est caché dedans [LA FONT., Fabl. V, 9]
Et nouvel Empédocle, aux flammes condamné Par sa propre et pure folie, Il [le cierge] se lança dedans [ID., ib. IX, 12]
Un coffre et rien dedans, Eh gai c'est la richesse Du gros Roger Bontemps [BÉRANG., Rog. B.]
Donner dedans, aller se jeter dans, se heurter contre.
Voulant fuir les rochers, ils vont donner dedans [LAMOTTE, Fabl. II, 6]
Fig. et familièrement. Donner dedans, se laisser sottement tromper. Familièrement. Mettre quelqu'un dedans, l'emprisonner ; et fig. le tromper. Être dedans, être en prison. Mettre dedans, enivrer. Une bouteille de champagne l'a mis dedans. Être dedans, être ivre. Terme de trictrac. Mettre dedans, mettre une dame sur une flèche qui reste à remplir. Terme de manége. Mettre la tête, l'épaule ou la hanche dedans, obliger l'animal à pousser ces parties du côté où il doit tourner. Mettre dedans, bien mettre l'animal dans la main et dans les talons. Terme de vénerie. On dit que les chiens sont bien dedans, quand ils sont bien dans la voie de leur animal. Terme de fauconnerie. Mettre un oiseau dedans, commencer à l'appliquer à la chasse. Terme de marine. Un navire est vent dessus, vent dedans, lorsque, quelques-unes des voiles étant masquées, d'autres sont gonflées par le vent. Fig. il faut être dedans ou dehors, il faut avoir une situation nette, savoir positivement ce qu'on veut.
Il me proposa, pour prévenir le scandale, un tempérament que je refusai net ; je lui dis que je ne voulais point d'un état intermédiaire ; que je voulais être dedans ou dehors, en paix ou en guerre, brebis ou loup [J. J. ROUSS., Lett. Meuron, 9 mars 1765]
Dans le même sens, ne pas savoir si l'on est dedans ou dehors, être incertain de l'état de ses affaires, de sa situation à l'égard de certaines personnes. Ne pas savoir si une personne est dedans ou dehors, ne pas connaître ses opinions, ses intentions. Par extension, dedans, dans l'âme.
Tant que l'âme soutient le corps, Nous avons à combattre et dedans et dehors Les tentations et les peines [CORN., Imit. I, 13]
Là dedans, loc. adv. Dans ce lieu. Entrez là dedans. Il est là dedans. Fig.
Je veux lui faire voir là dedans un abîme nouveau [PASC., dans COUSIN]
En dedans, loc. adv. Dans l'intérieur, par opposition aux limites mêmes. On fait sentinelle en dedans. Fig.
Que je souffre en dedans et qu'il me mortifie ! [REGNARD, Démocr. I, 4]
En dedans, vers le côté intérieur. Porter la pointe du pied en dedans. Avoir les pieds en dedans. Terme de danse. Un danseur est en dedans, quand ses hanches et ses genoux restent mal posés, quoique les pieds se tournent. En dedans, enfoncé.
C'était [la maréchale d'Estrées] une grande femme, assez grosse et de bonne mine, quoique avec des yeux un peu en dedans [SAINT-SIMON, 357, 206]
Fig. Avoir l'esprit en dedans, être timide à montrer ce qu'on vaut. Être tout en dedans, avoir peu d'expansion, être peu communicatif. En dedans de, loc. prép. En dedans et en dehors de la ville. La garnison se tenait en dedans des murailles.
Au dedans, loc. adv. À l'intérieur, par opposition au dehors. Le pays est en paix au dedans et au dehors. Fig. Au dedans, au fond de l'âme. Il y a au dedans quelque chose qui nous avertit.
C'est là ce qui fait peur aux esprits de ce temps Qui, tout blancs au dehors, sont tout noirs au dedans [BOILEAU, Disc. au roi.]
Trop sincère avec moi, trop fier en dedans pour vouloir démentir mes principes par mes œuvres [J. J. ROUSS., Conf. VIII]
Un instinct muet au dehors, mais qui lui parle au dedans, préside à ses travaux [RAYNAL, Hist. phil. XV, 9]
Au dedans de, loc. prép. Sa gloire était affermie au dedans et au dehors du royaume.
Le témoignage invisible dont nous ressentons au dedans de nous l'impression [BOURD., Dim. oct. de l'Ascens. Dominic. t. II, p. 232]
Mon cœur s'est échauffé au dedans de moi [SACI, Bible, Ps. XXXVIII, 4]
Par dedans, loc. adv.
Salomon le fit tout dorer par dedans d'un or très fin et très pur [SACI, Bible, Paral. II, 3]
Par dedans, loc. prép. Par l'intérieur de. Il passa par dedans la ville.
De dedans, de l'intérieur. Il vient de dedans. De dedans en dehors.
Dedans, s. m. L'intérieur d'une chose. Le dedans d'une maison. Les dedans d'un royaume.
Socrate un jour faisant bâtir, Chacun censurait son ouvrage ; L'un trouvait les dedans, pour ne lui point mentir, Indignes d'un tel personnage [LA FONT., Fabl. IV, 16]
Les dedans de la main sont fort enflés [SÉV., 280]
Ouvrez, ouvrez [un écrin], je réserve mon admiration pour le dedans ; le cœur me dit que nous en serons plus charmées que du dehors [LE SAGE, Turc. I, 4]
Par extension, l'intérieur en parlant du pays auquel on appartient, par opposition aux pays étrangers. Je crains le dedans et non pas le dehors, disait M. Guizot peu de temps avant la révolution de Février.
Le dedans n'est que trouble et que sédition [CORN., Poly. II, 2]
L'intérieur, en parlant d'une maison, du ménage. La femme, au contraire, inhabile à tous ces ministères.
est réservée pour les affaires du dedans [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. X. p. 465, dans POUGENS]
Fig.
Et laissons le dedans [le cœur] à pénétrer aux dieux [CORN., Sertor. III, 2]
Une conduite si trompeuse attaque par le dedans votre ligue [FÉN., Tél. XX]
C'est du dedans du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les homicides [SACI, Bible, Évang. St Marc, VII, 21]
Par l'agitation du dedans, la disposition du dehors est toute changée : selon que le sang accourt au visage ou s'en retire, il y paraît rougeur ou pâleur [BOSSUET, Conn. II, 12]
C'est à vous à changer le dedans, à ramener les cœurs [MASS., Car. Culte.]
Galerie d'un jeu de paume. Terme de manége. Côté sur lequel le cheval tourne. La jambe du dedans, la rêne du dedans, la jambe, la rêne qui sont du côté de l'intérieur du manége, par opposition à la jambe, à la rêne qui sont du côté du mur. Terme de jeu de bague. Avoir deux, trois dedans, avoir remporté deux, trois fois la bague. Terme de vénerie. Faire le dedans d'une quête, en battre les routes et les taillis par l'intérieur.

REMARQUE

  • Dans le XVIIe siècle, dedans était employé comme préposition ainsi que le montrent les exemples suivants ; et il est fâcheux qu'on ait établi la règle contraire ; car cela frappe, pour le lecteur actuel, d'incorrection des passages corrects et élégants dans nos classiques.
    Voulez-vous demeurer dedans la rêverie ? [CORN., Cid, I, 5]
    Dedans mon ennemi je trouve mon amant [ID., ib. III, 3]
    Va dedans les enfers plaindre ton Curiace [ID., Hor. IV, 5]
    Il faut le recevoir ou hâter son supplice, Le suivre ou le pousser dedans le précipice [ID., Pomp. I, 1]
    [Qu'ils] puissent ne laisser dedans votre pensée Que l'image des traits dont mon âme est blessée [ID., ib. V, 5]
    Je ne veux plus que moi dedans ma confidence [ID., Rodog. IV, 5]
    Et je crois que le ciel dedans un rang si bas Cache son origine et ne l'en tire pas [MOL., l'Étour. I, 2]
    Il est vrai, c'est tomber d'un mal dedans un pire [ID., ib.]
    Et ses vœux, rejetés de l'objet qui l'enflamme, Étaient comme vainqueurs reçus dedans mon âme [ID., Dép. am. II, 1]
    Je lis dedans son âme et vois ce qui le presse [ID., ib. III, 5]
    Et je tremble à présent dedans la canicule [ID., Sgan. 2]
    Le sultan dormait lors, et dedans son domaine Chacun dormait aussi [LA FONT., Fabl. XI, 1]
    Tant il [chat] en avait mis dedans la sépulture [ID., ib. II, 2]
    Pour secourir les siens dedans l'occasion [ID., ib. III, 6]
    L'oracle était logé dedans un galetas [ID., ib. VII, 15]
    De tous les animaux, l'homme a le plus de pente à se porter dedans l'excès [ID., ib. IX, 11]
    On l'[le trésor] avait enterré dedans telle bourgade [ID., ib. IX, 13]
    On nous veut attraper dedans cette écriture ; Ce sera quelque énigme à tromper un enfant [ID., ib. X, 14]
    Ceux qui ont la foi vive dedans le cœur voient.... [PASC., Pensées.]
    J'en voyais et dehors et dedans nos murailles [RAC., Théb. II, 1]
    À parler dignement de Dieu, il n'est ni dedans ni dehors le monde [FÉN., Exist. 347]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Dedens le cors son espié [il] a baigné [, Ronc. p. 89]
    [La grant amour] Dont je l'ai tant dedens mon cuer amée [aimée] [, Couci, XVII]
    Cil dedans se defendent com nobile baron [, Sax. VIII]
    Dedens une chapelle [ils] trouverent Helissant [, ib. XI]
    Dedans quatorze jourz viendront li plus tardif [, ib. XXIV]
  • XIIIe s.
    Là fu li estours dedens la porte moult grans et moult merveilleus [VILLEH., LXXII]
    Dedens ces huit jors furent venu tuit li vaissiel et li baron [ID., LXI]
    Et puis [il] se rendit moine dedens une abeïe [, Berte, II]
    Par dedens le manoir [ils] sont tout ensemble entré [, ib. CXXV]
    Et li fist li rois lire, et avoit devens que li porteres estoit cousins le soudanc [, Chr. de Rains, 96]
    Nuz ne puet estre talemeliers [boulanger] de dans la banliue de Paris, se il n'achate le mestier du roi [, Liv. des mét. 4]
    Quant commandemens est fes à aucun, qu'il face gré à son creancier de ce qu'il li doit, dedens les nuis, c'est à savoir sept jors et sept nuis à l'omme de poesté [BEAUMANOIR, LIV, 1]
    Il doit aller à l'ommage dedens les quarente jors qu'il est entrés en le [la] saizine [ID., VI, 4]
    Quant semonse est fete à jor, sans nommer hore, li semons doit entendre que c'est au matin, dedens hore de miedi [ID., LIV, 61]
    Le chevalier s'en vint au roy et dit que il avoit esté dedans les mesons au soudanc et que c'estoit voir [vrai] [JOINV., 215]
    Or sus, que vez ci [voici] les Sarrazins qui sont venus à pié et à cheval, et ont desconfit les serjans le roy qui gardoient les engins, et les ont mis dedans les cordes de nos paveillons [les ont poussés jusque dans notre camp] [ID., 230]
    Ce fu celi qui plus noblement arriva, car sa galie ariva toute peinte dedens mer et dehors, à escussiaus de ses armes [ID., 215]
  • XIVe s.
    Telz monstroit bonne chiere d'atendre un horion, Qu'enfremez vausist estre par dedens sa maison [, Baud. de Seb. VII, 176]
  • XVe s.
    Lancastre et le comte de Cantebruge desiroient trop grandement à aller dedans l'an en Portingal [FROISS., II, II, 219]
    Et devoit estre à cette feste une joute de quarante chevaliers de par dedans, attendans tous autres, et de quarante escuyers aussi [ID., I, I, 213]
    Un grand tourment les prit en mer qui les mit si hors de leur chemin, qu'ils ne surent, dedans deux jours, là où ils estoient [ID., I, I, 18]
    Dedans celle treve advint que.... [ID., I, I, 47]
    Aller, dedans l'an, en Portingal [ID., II, II, 219]
    Et entra dedans la ville, tout premierement, messire Jean de Hainaut [ID., I, I, 103]
    Nous vous voudrions prier que nous puissions demeurer en composition, que vous ne nous fissiez point de guerre, ni nous à vous, le terme d'un mois ; et si, là en dedans, le roi de France ou le duc de Normandie son fils venoient en ce pays si forts que pour vous combattre, nous serions quittes et absous de nos convenances [ID., I, I, 234]
    Incontinent la pucelle dist : dedens, enfans, en nom Dé ils sont nostres [les remparts], Chr. du siége d'Orléans, 1429 [, Bibl. des Chartes, 2e série, t. III, p. 506]
    Ils sont dedans [Paris assiégé] [ils y sont entrés] [COMM., 1, 2]
    Et misrent les Bourguignons dedans Moulins [ID., 1, 2]
    Venez anuit heurter à ma chambre, je vous ferai mettre dedans [entrer] [LOUIS XI, Nouv. XXVII]
  • XVIe s.
    Il feit pendre tout ce qui estoit dedans [MONT., I, 53]
    Pensant tirer vers le dedans de la ville [ID., I, 61]
    Conceptions qu'ils ne peuvent esclaircir au dedans, ni par consequent produire au dehors [ID., I, 188]
    Bouillir dedans une marmite [ID., II, 48]
    Il se tenoit tousjours enfermé par le dedans de sa chambre [ID., II, 78]
    Les stoïciens mettent l'ame autour et dedans le cœur [ID., II, 290]
    Encroustez de marbres au dehors, le dedans reluisant de rares enrichissements [ID., IV, 12]
    Il estoit romain, et nay dedans Rome, mais dans la vraye Rome [ID., IV, 363]
    Il les meit dedans une auge, et s'en alla vers la riviere en intention de les jetter dedans [AMYOT, Rom. IV]
    Il beut d'une sorte de poison qui tue l'homme dedans vingt quatre heures [ID., Thém. 26]
    Finablement il luy monstra premier le dedans, et puis après le dehors de la main, et le menaça que sa ville seroit ainsi reversée sans dessus dessoubs [ID., Timol. 15]
    Les meurtriers arriverent, et, estant les portes du logis fermées, les meirent à force dedans [ID., Cicéron, 60]
    Ils demandoient bien souvent les biens de ceulx qui vivoient, comme s'ilz eussent esté morts, et se mettoient dedans par force [ID., Anton. 27]
    Il esperoit, dedans Pasques [avant Pasques], en rendre bon compte à Sa Majesté [CARL., I, 40]
    Il luy met un assez riche rubys dedans le doigt, qu'il tira du sien [ID., VI, 43]
    Page, verse à longs traits du vin dedans mon verre [RONS., 273]
    C'est toi belle fontelette, Où ma douce mignonnette A miré ses yeux dedans [ID., 551]
    Je vis en elle, elle vit dedans moy ; Ce n'est qu'un cœur, qu'une ame et qu'une foy [ID., 755]
    Maint huis y fut rompu et maint coffre effondré, Et le dedens exposé à pillaige [PALSGRAVE, p. 847]

ÉTYMOLOGIE

  • De, et dans ; picard, dedins ; wallon, divint ; rouchi, deden ; provenç. dedintz, dedins, dedis. La forme devent, analogue à divint du wallon, se trouve dans un texte ancien, écrit il est vrai au nord de la France.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DEDANS.
    Ajoutez : Je n'entre pas là dedans, je n'y prends point part, je ne m'y intéresse pas (voy. LÀ).

dedans

DEDANS. adv. de lieu. Dans l'intérieur. Je le croyais hors de la maison, il était dedans.

Fig. et pop., Donner dedans, Se laisser tromper. Mettre quelqu'un dedans, Le tromper.

DE DEDANS, EN DEDANS, PAR-DEDANS, LÀ- DEDANS, loc. adv. De l'intérieur, à l'intérieur, par l'intérieur, dans l'intérieur de cet endroit. Il vient de dedans. De dedans en dehors. Cet édifice est moins beau en dehors qu'en dedans. La porte était fermée en dedans. Passer par- dedans. C'est là-dedans qu'il s'est caché.

Porter la pointe du pied en dedans, Marcher de manière qu'il y ait plus de distance entre les deux talons qu'entre les deux pointes des pieds. On dit de même Avoir, mettre la pointe des pieds en dedans, les pieds en dedans. Marcher les pieds en dedans.

Fig., Être en dedans, Être peu communicatif.

Jouer en dedans, se dit d'un Acteur qui traduit insuffisamment à l'extérieur l'esprit de son rôle.

Fam., Rire en dedans, Avoir l'air sérieux, même quand on a quelque sujet d'être amusé par quelqu'un ou quelque chose.

EN DEDANS DE, loc. prép. En dedans et en dehors de la ville. Tout ce qui se trouve en dedans de cette ligne fera partie du nouvel État.

PAR-DEDANS, loc. prép. Il passa par-dedans la ville, par-dedans la maison, etc.

DEDANS s'emploie aussi comme nom, et alors il signifie la Partie intérieure de quelque chose. Le dedans d'une maison. Le mal vient du dedans, est au-dedans. La tranquillité régnait au-dedans du royaume. Du dedans au-dehors. Au-dedans et au-dehors de la ville. Ce qui se passait au-dedans de moi.

En termes de Manège, La jambe du dedans, la rêne du dedans, La jambe, la rêne qui sont du côté de l'intérieur du manège; par opposition à la jambe, à la rêne, qui sont du côté du mur.

dedans

Dedans, Est un adverbe local, Intus, vel intra. Il vient de éndion, qui vaut autant que Intus.

Au dedans, c'est dedans, Intus. Au 3. livre d'Amad. ch. 6. lequel voyant les chevaliers hors, fit soubdainement abbaisser la herce et demeurerent luy et les damoiselles au dedans.

Entrer dedans, Abire intro.

Il est dedans la maison, Intus est.

Qui est plus dedans, et plus avant, Interior, et Interius.

Qui est tout dedans, Intestinus.

¶ Dedans vingt jours, comprins le jour d'aujourd'huy, Intra viginti dies.

Dedans l'an et jour de la spoliation, ou du trouble, Intra annum et diem, quamuis facta est, aut interturbata possessio. B.

¶ Ils vindrent frapper et donner dedans, Sub primam nostram aciem successerunt.

dedans


DEDANS, adv. [Dedan: 1re. e muet, 2e. lon.] C'est un adverbe de lieu: il est là dedans: entrez là dedans; en dedans, par dedans.
   Rem. 1°. Autrefois on employait dedans comme préposition, et à la place de dans: on disait dedans la maison, dedans la ville. On ne le dit plus. — Suivant Restaut et autres Gramairiens~, on le dit encore quand il est joint à dehors. "La peste étoit dedans et dehors la ville. Dans et hors sont plus sûrs.
   2°. Dedans combiné avec au et par, devient préposition. Au dedans de la ville: par dedans la ville. L'Acad. ne l'admet que pour le dernier~; mais le premier est aussi en usage.
   DEDANS, s. m. La partie intérieure de... "Le dedans ou les dedans d'une maison. "Le mal est au dedans: il vient du dedans.
   "Le dedans, est en bon état. "Il sut si bien composer son extérieur que persone ne s'aperçut des troubles et des agitations du dedans.
   On dit, figurément (st. famil.) quand on est encôre incertain du succès d'une afaire, qu'on n' est ni dedans, ni dehors. — Doner là dedans: croire bonement une histoire fabuleûse. "Ma mère a cru tout cela: j'en étois bien aise, et cependant ça me faisoit de la peine de voir qu'elle donoit là dedans. Th. d'Éduc.

Synonymes et Contraires

dedans

nom masculin dedans
Partie à l'intérieur.
Traductions

dedans

(dədɑ̃)
adverbe
à l'intérieur Ouvre mon sac, les clés sont dedans. On déjeune dehors ou dedans ?

dedans

binnen, inne, innerhalb, inwendig, drinnen, inneninside, within, in, interiorly, internally, inwardlybinnen, daarbinnen, binnenkant, binnensteבפנים (תה״פ), בִּפְנִיםdinsindenforinternedentrodentro, addentrondanisisäpuolella내부внутри, внутрь, вовнутрь
nom masculin
l'intérieur le dedans d'une maison

dedans

[dədɑ̃]
adv
(à l'intérieur d'un conteneur, d'un coffre) → in it
C'est une jolie boîte: qu'est-ce qu'il y a dedans? → That's a nice box: what's in it?
Il ne peut pas boire de potion magique parce qu'il est tombé dedans quand il était petit → He can't drink the magic potion because he fell in it when he was little.
(= pas en plein air) → indoors, inside
On ne va pas rester dedans par un temps pareil → We're not going to stay indoors on such a nice day., We're not going to stay inside on such a nice day.
nminside
au dedans → on the inside, inside
en dedans (= vers l'intérieur) → inwards
voir aussi
là-dedans (dans une boîte, un coffre, une armoire) → in there; (dans cette affaire, ces explications)in that
J'ai trouvé les clés là-dedans → I found the keys in there.
Il y a du vrai là-dedans → There's some truth in that.