délassement

(Mot repris de delassement)

délassement

n.m.
1. Action de se délasser, de se détendre : Le délassement que procure une promenade en forêt apaisement, détente, repos
2. Activité qui délasse : Faire des mots croisés est l'un de mes délassements favoris distraction, divertissement, loisir
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

délassement

(delasmɑ̃)
nom masculin
1. fait de se détendre délassement du corpsde l'esprit
2. loisir qui détend La lecture est un délassement.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

DÉLASSEMENT

(dé-lâ-se-man) s. m.
Cessation de la lassitude. Vous avez besoin d'un peu de délassement.
Fig. Exercice agréable. Le délassement de la pêche, de la chasse.
Par ces délassements, sa noble inquiétude De ses justes desseins faisait l'heureux prélude [CORN., Attila, II, 5]
La comédie fut toujours le délassement des grands hommes, le divertissement des gens polis et l'amusement du peuple [SAINT-ÉVREMOND, Coméd. ital. dans RICHELET]
Ceux à qui il n'est permis de prendre les sciences que pour le délassement ou pour l'ornement ne peuvent choisir ni des délassements plus nobles ni des ornements qui siéent mieux [FONTEN., Maisons.]
Un tel délassement nuit-il à leur courage ? [C. DELAV., Vêpres sicil. II, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Délasser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

délassement

DÉLASSEMENT. n. m. Action de délasser, de se délasser. Après tant de travaux, il faut du délassement. Le jeu ne doit être qu'un délassement. L'esprit a besoin de délassement.

Il se dit aussi d'un Exercice agréable qui repose de travaux sérieux. Le délassement de la pêche, de la chasse.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

délassement


DÉLASSEMENT, s. m. DÉLASSER, v. a. [Délaceman, lacé; 1re é fer. 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Délasser, c'est ôter la lassitude. Délassement, repos qu'on prend pour se délasser. Ils se disent, de l'esprit comme du corps. "Après un travail si pénible, il faut se délasser, il faut du délassement. "Le changement d'ocupation et de travail délasse l'esprit, et quelquefois même le corps. "Le jeu doit être un délassement, et non pas une étude.
   Rem. On emploie quelquefois délasser neutralement, en sous-entendant~ le régime. L. Racine, dans la préface de son Poème de la Religion, dit: "Dans tout aûtre Poème Didactique, les fictions pourroient trouver place de temps en temps pour délasser de la froideur des préceptes et des raisonnemens. — Le régime direct est sous-entendu, pour délasser l'esprit, ou le Lecteur.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

délassement

nom masculin délassement
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

délassement

נפישה (נ)

délassement

diversión

délassement

relaxation

délassement

[delɑsmɑ̃] nmrelaxation
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005