demande

demande

n.f.
1. Action de demander qqch, de faire savoir ce qu'on souhaite, ce qu'on désire : J'ai adressé ma demande d'emploi au directeur des ressources humaines offre
2. Chose demandée : Elle a souri de ma demande. Une demande parfaitement fondée requête
3. En économie, quantité d'un bien ou d'un service que les consommateurs sont disposés à acquérir en un temps et à un prix donnés : La loi de l'offre et de la demande.
4. Interrogation formulée : Un jeu basé sur des demandes et des réponses question
Demande en justice,
acte par lequel est introduite une action en justice.

DEMANDE

(de-man-d') s. f.
Action de demander. Une demande fondée. Appuyer une demande. Faire une demande d'argent.
C'est votre intérêt seul que sa demande touche [CORN., Nicom. II, 3]
À la demande générale, tout le monde demandant une certaine chose. Terme de philosophie, dit plus souvent de son nom latin postulatum, point que l'on prie l'adversaire de reconnaître préalablement à une discussion. Terme de musique. Se dit, dans une fugue ou une symphonie, du sujet ou motif que l'on propose à imiter ; la phrase qui y correspond se nomme la réponse. Terme de marine. Filer un câble à la demande du vent, le filer à mesure qu'il se tend, pour éviter de faire chasser l'ancre. Une pièce de bois est à la demande quand elle a été travaillée selon la forme de la place qu'elle doit occuper.
La chose demandée. On vous accorde votre demande.
Écrit qui contient une demande. Adresser une demande au ministre.
Démarche auprès des parents d'une fille pour la demander en mariage. La demande a été agréée de toute la famille.
Pour Roderic on en fit la demande [LA FONT., Belph.]
Vous raillez ; ce n'est pas Henriette qu'il aime. - .... Vous me voyez, ma sœur, chargé par lui D'en faire la demande à son père aujourd'hui [MOL., F. sav. II, 3]
Action judiciaire pour obtenir une chose à laquelle on a ou l'on croit avoir droit. Il fut débouté de sa demande. Demande en garantie, en nullité. Prétention ou conclusion d'une partie. Demande principale, incidente.
Terme de commerce. Commande. La demande sera considérable cette année. La demande sollicite la production. Terme d'économie politique. La quantité de produits ou de services demandée par les acheteurs. La demande du travail, des capitaux. Il est à désirer que la demande excède l'offre.
Un lustre ne peut trouver sa place que dans de grandes maisons, tandis qu'il n'est si chétif ménage où l'on ne trouve des chandeliers ; aussi la demande des chandeliers est-elle toujours ouverte, toujours plus active que celle des lustres [SAY, Traité, 1841, p. 360]
Question. Un livre par demandes et par réponses.
Un esprit abstrait nous fait faire ou de mauvaises demandes ou de folles réponses [LA BRUY., V]
Elles vont m'entourer ; que je crains leurs demandes ! [DELAV., Paria, II, 5]
Voilà une belle demande, ou, simplement, belle demande, cela va sans dire ; en pouvez-vous douter ?
Est-ce que M. Purgon le connaît ? - La belle demande ! Il faut bien qu'il le connaisse, puisque c'est son neveu [MOL., Mal. imag. I, 5]

PROVERBE

    À sotte, à folle demande point de réponse.

SYNONYME

  • DEMANDE, QUESTION. Ces deux mots signifient en général une proposition par laquelle on interroge. Mais il y a cette distinction que question est plus général que demande, n'impliquant pas que celui qui interroge ait quelque droit à interroger ; tandis que demande implique que celui qui demande interroge non pas seulement pour s'informer, mais aussi pour s'assurer si celui qui est interrogé a rempli certaines conditions. Un maître fait à son élève une question ou une demande ; mais celui qui prend des informations fait des questions et non pas des demandes. En effet, étymologiquement, question, du latin quaestio, de quaerere, est l'action de chercher ; et demande, du latin demandare, contient quelque chose du sens de mander. Il y a encore cette différence : 1° qu'une demande n'est pas toujours interrogative : une demande de secours, d'appui, de protection ; 2° que, dans le sens interrogatif, la demande suppose toujours l'action d'un demandeur, tandis que la question peut aussi être conçue d'une manière abstraite. Exemple : La matière éthérée est-elle résistante, ou ne l'est-elle pas ? C'est une question, ce n'est pas une demande. Pour que ce soit une demande, il faut qu'il y ait quelqu'un qui fasse ou soit supposé adresser cette question à un autre.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    .... Car tel sont li usaige ; Qu'on ne peut mais, sans demant, rien trouver [QUESNES, Romancero, p. 84]
  • XIIIe s.
    Tout le droit dont nous usons apartient à persones ou à choses ou à demandes [, Liv. de just. 54]
    Si compaignon ne poent fere demande contre li, puisque il meisme a damace en la coze [chose] [BEAUMANOIR, XXI, 32]
  • XIVe s.
    Li capitains li dist comment la chose ala, La demande Bertran et tout quanque dit a [, Guesclin. 20826]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DEMANDER ; provenç. et espagn. demanda ; ital. dimanda. On a dit aussi demant, au masculin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DEMANDE. Ajoutez :
    Terme de technologie. On dit qu'une pièce est percée, est entaillée à la demande d'une autre, quand celle-ci peut entrer, s'ajuster exactement dans la première.
    Mémoire en demande, voy. MÉMOIRE 2, n° 3.

demande

DEMANDE. n. f. Action de demander. Faire une demande. Faire sa demande par écrit. Appuyer une demande. Rejeter une demande. Votre demande est juste. Demande d'argent. J'ai satisfait à sa demande. À la demande générale.

Il se dit également d'un Écrit qui contient une demande. Votre demande n'est pas encore parvenue au ministère.

En termes de Commerce, il se dit de la Quantité de produits ou de services demandée par les acheteurs. L'offre et la demande. En ce moment la demande est moins considérable que l'offre.

Il se dit particulièrement de la Démarche par laquelle on demande une jeune fille en mariage à ses parents. C'est l'oncle du jeune homme qui a fait la demande en mariage ou, absolument, la demande.

Il se dit, en termes de Procédure, de l'Action qu'on intente en justice pour obtenir une chose à laquelle on a ou l'on croit avoir droit. Il fut débouté de sa demande. Former une demande.

Il signifie quelquefois Chose demandée. On vous a accordé votre demande.

Il signifie aussi Question. La réponse doit être conforme à la demande. Votre demande est indiscrète. Catéchisme par demandes et par réponses. Prov., À folle demande, à sotte demande point de réponse.

Fam. et ironiq., Voilà une belle demande! ou simplement, Belle demande! Cela va sans dire, il n'y a pas de doute.

demande

Demande, f. penac. Est requeste, petition, Postulatum Liu. lib. 23. Ainsi on dit en jugement, La demande de l'acteur, Postulatum actoris. Les demandes des Ambassadeurs, Legatorum postulata. Liuius lib. 23. Il se prend quelquefois pour une question proposée, comme, Je vous fay une demande, Quaero abs te. Et pour une chose qu'on demande en disputant, pour estre establie certaine de toute certitude. Telles sont appelées les demandes des Mathematiciens entre eux, Postulata Mathematica, dont Ciceron dit au premier de legib. Do sane si postulas.

Une sotte demande, Insulsa efflagitatio.

Demande judiciaire, Petitio.

Demande plus soustenuë, Valentior postulatio.

Ta demande est raisonnable, Ius bonum dicis, oras, petis.

Faire sa demande, Peragere postulata.

Faire demande par un arbitre pour raison d'une debte, Adire ad arbitrum de aliquo nomine.

Qui fait sa demande en jugement contre aucun, Petitor.

Ayant intenté sa demande petitoire pour raison de la succession de son pere, suyvant la disposition de la Loy des douze tables, Quum egisset lege in haereditatem paternam testamento exhaeres filius.

Coucher par escrit une demande par laquelle on face mention qu'on ne veut point aller à la rigueur, mais qu'on se contente de ce qui sera trouvé estre le meilleur et le plus equitable, Actionem in bonum et aequum concipere.

Bastir et composer demandes et actions, ou stipulations, et generalement autres formules, lesquelles les gens craignans ne sçavoir pas bien coucher, s'addressant à ceux qui sont sçavans et experimentez en droit civil, Concipere.

demande

La demande du demandeur, Intentio, Actio prima petitoris. B.

Le moyen de la demande du demandeur, Confirmatio et firmamentum intentionis. B.

La demande d'un proces, Carina causae et fundamentum. B.

Bailler sa demande, Bailler requeste, Desiderium suum scripto proferre. B.

Faire sa demande, Actionem intendere. B.

Estre debouté de sa demande, Actione offendere. B.

Une demande changée et toute nouvelle, Causa versipellis. B.

Celuy qui change sa demande, ou sa defense, Litigator versipellis. B.

Les qualitez de la demande, Personae intentionis. B.

A huitaine à venir par le defendeur dire ce que bon luy semblera sur la demande du demandeur, Ad petitoris postulata defensor, quae visa fuerint, ad octauum diem respondere iussus. B.

demande


DEMANDE, s. f. DEMANDER, v. a. DEMANDEUR, EûSE, s. m. et f. [1re. e muet; 2e. lon. 3e. e muet au 1er, é fer. au 2d. lon. au dern.] Demande est, 1°. l'action par laquelle on demande. "Votre demande est juste. "Voilà bien des demandes. = 2°. Question. "La réponse doit être conforme à la demande. = 3°. Action qu'on intente en justice. "Demande en complaintes, en réparation d'honeur. Former sa demande. "Il a été débouté de sa demande.
   On dit, (st. famil.) d'une chôse où il n' y a pas de dificulté: belle demande! voilà une belle demande! — Le Proverbe dit: à folle ou sotte demande, point de réponse.
   II. DEMANDER, actif est, 1°. Prier quelqu'un d'acorder quelque chôse. Je vous demande une grâce, votre amitié, votre protection, votre secours. = 2°. S'adresser à la Justice pour obtenir: Demander un règlement, un renvoi, une provision, etc. = 3°. Desirer ou exiger. Cela demande de grands soins. Le comerce ne demande que liberté et protection. Cet habit en demande un aûtre. = 4°. Interroger. Demander des nouvelles. "Il lui a demandé son nom et sa demeure.
   DEMANDER, neut. se dit, ou sans régime: il demande toujours; il demande de porte en porte; il ne fait que demander; ou avec le régime du datif; il demande à tout le monde; demandez-lui d'où il vient.
   Rem. 1°. Demander actif régit à; neutre il régit de. "Il lui demanda une somme à emprunter; ils lui demandèrent d'entrer en alliance avec lui. Dict. Gram. "Plusieurs Evêques n'eussent pas mieux demandé que de leur ôter ce prétexte. Moreau. Cependant de bons Auteurs fournissent des exemples contraires à cette remarque que nous croyons conforme à l'usage le plus constant et le plus autorisé. "M. le Duc de Chaulnes a écrit au Maréchal d'Étrées, qui ne demande pas mieux qu'à nous faire plaisir. Sév. "Philocles demanda au Roi à se retirer dans une solitude. Télém. "Je demanderai toujours à avoir quelque défaut ou quelque foiblesse pour la consolation de ceux avec qui j'aurois à vivre. Fonten. "La chronologie Samaritaine demande en quelques endroits à être corrigée. L'Ab. Du Voisin. Malgré ces exemples, je persiste à croire que de vaut mieux.
   2°. Demander, neutre, régit aussi la conjonction que et le subjonctif. "Ils demandèrent au Roi qu'il leur fût permis de diposer de leurs terres.
   3°. Un Auteur moderne done à demander pour régime de la persone, l'ablatif au lieu du datif (de au lieu de à) "Zozime demanda de tous les Évêques non seulement qu'ils rejetassent l'hérésie pélagiène, mais encore qu'ils en signassent la condamnation. — C'est le régime du V. Exiger.
   4°. Demander régit quelques noms sans article: demander grâce, demander pardon, demander raison, etc.
   Je vous demande donc sûreté toute entière
   Contre la violence et contre la prière.      Sertorius.
  DEMANDER entre dans quelques phrâses du style familier. Demander son pain, sa vie, demander l' aumône. Demander la bourse; exiger par violence l'argent qu'un homme a sur lui. Ne demander pas mieux: être fort content de ce qu'on nous propôse. "Voulez-vous venir avec nous à Paris? Il ne vous en coûtera rien. — Je ne demande pas mieux. = Ne demander qu'amour et simplesse; ne chercher qu'à vivre en repos et à laisser les aûtres. — Qui nous doit nous demande, dit-on, quand ceux là se plaignent, de qui on a raison de se plaindre.
   3°. Demandeur, eûse; qui demande quelque chôse, qui fait métier de demander. "C'est un demandeur perpétuel, une demandeûse importune. "Je hais les demandeurs. — Au Palais c'est la partie qui intente une action contre une aûtre, qu'on apele demandeur. Le féminin est demanderesse, défenderesse.

Synonymes et Contraires

demande

nom féminin demande
1.  Action de demander quelque chose.
2.  Question posée.
Traductions

demande

request, call, demand, proposal, want, requirement, appealביקוש (ז), בקשה (נ), דרישה (נ), העתרה (נ), מבוקש (ז), עתירה (נ), שאלה (נ), הַעֲתָרָה, בִּקּוּשׁ, בַּקָּשָׁה, דְּרִישָׁהverzoek, (aan)vraag, eis [juridisch], verzoekschrift, vraag, aanvraag, eispermintaanAnfrage, Bitteαίτημα, αίτηση, ερώτημα, ερώτηση, ζήτησηdomanda, esigenza, richiesta請求요청 (dəmɑ̃d)
nom féminin
action de dire à qqn ce que l'on veut faire une demande à qqn les demandes d'emploi

demande

[d(ə)mɑ̃d] nf
(= requête) → request
à la demande générale → by popular request
à la demande expresse de qn → at sb's express request
accéder à la demande de qn → to grant sb's request
à la demande [transport, animations] → on demand
sur simple demande → on request
disponible sur simple demande → available on request
demande en mariage → proposal, offer of marriage
faire sa demande → to propose
faire sa demande en mariage → to propose marriage
(= revendication) → demand
(ADMINISTRATION) (= requête, formulaire) → application
demande de naturalisation → application for naturalization
demande de poste → job application
"demandes d'emploi" → "situations wanted"
(ÉCONOMIE) la demande → demand
la demande étrangère → foreign demand
la demande intérieure → domestic demand
la demande mondiale → world demand