dentellier, ière

DENTELLIER, IÈRE

(dan-te-lié, liè-r') adj.
Qui a rapport à la dentelle.
Les plus anciens documents sur l'industrie dentellière remontent, paraît-il, au XVe siècle ; c'est le Velay, petit pays du Languedoc, qui est généralement regardé comme le berceau de la dentelle [DEGREEF, l'Ouvrière dentellière en Belgique, p. 5]
S. m. Dentellier, fabricant de dentelle.
Charles VII, en quittant le Languedoc, s'arrêta au Puy-en-Velay, où la puissante corporation des dentelliers, en le complimentant, lui offrit un superbe pourpoint orné des plus magnifiques dentelles [DEGREEF, ib. p. 6]
S. f. Dentellière, ouvrière en dentelle. Particulièrement, celle qui fait l'engrelure formant la lisière de la dentelle.

REMARQUE

  • On écrit dentellier par deux ll ; mais la prononciation usuelle est dan-te-lié ; comme batelier en regard de batellerie.