désormais

(Mot repris de desormais)

désormais

adv. [ de dès, or, maintenant, et mais, davantage ]
À partir de maintenant : Tu sais nager, désormais tu peux aller dans le grand bassin dorénavant
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉSORMAIS

(dé-zor-mê) adv. de temps
À partir de ce moment-ci.
Que reste-t-il désormais à faire ? On portera le joug désormais sans se plaindre [CORN., Cinna, V. 3]
Je ne vais désormais penser qu'à vous venger [RAC., Mithr. III, 3]
Et désormais certain du malheur de ses armes, Il n'a plus aspiré qu'à s'ouvrir des chemins Pour éviter l'affront de tomber en leurs mains [ID., ib. V, 1]
De ses jeunes erreurs désormais revenu, Par un indigne obstacle il n'est point retenu [ID., Phèd. I, 1]
Désormais que, loc. conj.
Désormais que ma muse, aussi bien que mes jours, Touche de son déclin l'inévitable cours, Et que de ma raison le flambeau va s'éteindre, Irai-je en consumer les restes à me plaindre ? [LA FONT., Poésies mêlées, LXIX.]

REMARQUE

  • On a dit que désormais ne s'employait qu'avec un verbe au futur ; mais les exemples ci-dessus montrent qu'il n'en est pas ainsi.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Pour ce, dame, vous loue [je vous conseille] à escuser ; Que cil ne soit ateins de l'heresie [suspects d'être hérétique en amour], Qui desormais ne vous vorront [voudront] aimer [QUESNES, Romancero, p. 109]
  • XIIIe s.
    Des ore mais revenrons au roi Phelippe qui estoit entrés en mer. [, Chron. de Rains, p. 48]
    Soffrés que Bel-Acueil li face Dès ores mès aucune grace [, la Rose, 3722]
    Si commencerons des ore mais nostre livre en la maniere que ensuit [BEAUMANOIR, 15]
    Veschi [voici] le [la] rente de ceste anée.... et desoremais je ne le [la] voil plus tenir, ains voz laisse des ores mes en avant [ID., XXIV, 10]
  • XVe s.
    User ma vie me fauldra En languissant desoresmais [CH. D'ORL., Lett. en complainte à Fredet.]
  • XVIe s.
    C'est desormais assez discouru sur ce point [AMYOT, Arist. et Caton, 9]
    .... Qu'ilz les affranchissoient de toutes tailles, pour desormais vivre à leurs loix anciennes en pleine liberté [ID., Flamin. 19]

ÉTYMOLOGIE

  • Dès, or ou ore, heure (voy. OR), et mais, davantage : mot à mot, dès l'heure en avant.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

désormais

DÉSORMAIS. adv. de temps. Dorénavant, à l'avenir, dès ce moment-ci. Je ne sortirai plus désormais si tard. Qui pourrait désormais se fier à lui? Soyons désormais plus prudents. Vous êtes désormais mon soutien.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

desormais

Desormais, ou Des ores mais, Caeterum, Porro, De caetero.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

désormais


DÉSORMAIS, adv. [1re é fer. dern. ê ouv. désormê. — Dans le Dict. Gram. on met dèsormais ou désormais, é fermé ou e muet; le 2d ne vaut rien.] Dorénavant, à l'avenir. "Je ne sortirai plus désormais si tard. — Il semble qu'il ne doit se dire qu'avec le futur. L'Acad. le met avec le présent. "Il est temps désormais, de ce moment-ci: je suis vieux désormais. — J'avoue que ces exemples m'étonent, et je pense qu'on doit dire à présent, et non pas désormais, dans de pareilles phrâses.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

désormais

adverbe désormais
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

désormais

fortan, zukünftigvoortaan, inhetvervolg, vanafnu, vannuafaan, van nu af aanhenceforth, from now onאילך (מ יחס), להבא (תה״פ), מן היום הזה והלאה, לְהַבָּאdaqui em dianteεφεξήςвпредьda ora in poi, oramai, ormaiСега現在nynínunytnu (dezɔʀmɛ)
adverbe
à partir de maintenant Désormais j'irai au bureau en vélo.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

désormais

[dezɔʀmɛ] adv → from now on
Désormais, je boirai de l'eau → From now on I'll drink water.
Il est désormais possible de → It is now possible to ...
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005