dessinateur, trice

DESSINATEUR, TRICE

(dè-si-na-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui exerce l'art du dessin. Un bon dessinateur.
En parlant des peintres, celui qui est habile à dessiner. Raphaël est un grand dessinateur. Il se dit spécialement par opposition à coloriste. Ce mot dans ce sens est surtout pris par relation. Il y a dans la peinture le dessin et la couleur ; de sorte qu'on distingue parmi les peintres les dessinateurs et les coloristes ; c'est la division que P. Delaroche a suivie dans l'hémicycle de l'École des beaux-arts ; il a mis les uns à droite, les autres à gauche. Rubens est bien plus coloriste que dessinateur ; David et Girodet sont bien plus dessinateurs que coloristes.
Celui qui trace le dessin, le plan d'un bâtiment, d'un jardin, etc.
Dieu ne fut pas un si méchant dessinateur des bocages de l'Éden que les incrédules le prétendent [CHATEAUB., Génie, I, IV, 4]
Nom des artistes qui font des modèles pour les ouvriers, pour les manufactures d'étoffes et de tapisseries, pour les broderies. Un dessinateur de fabrique. Dessinateur en broderie.

ÉTYMOLOGIE

  • Dessiner.