détournement

(Mot repris de detournement)

détournement

n.m.
1. Action de détourner qqch : Être pris dans un détournement d'avion. Le détournement d'une rivière dérivation, déviation
2. Action de détourner frauduleusement de l'argent ; exaction, malversation : Il a été condamné pour détournement de fonds.
3. En Belgique, déviation de la circulation.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DÉTOURNEMENT

(dé-tour-ne-man) s. m.
Action de détourner.
Des femmes qui par leurs détournements de tête et leurs cachements de visage firent dire cent sottises de leur conduite [MOL., Crit. de l'Éc. des f. III]
Soustraction frauduleuse. Détournement de fonds, de deniers, de papiers, de titres. Il s'est rendu coupable de détournement. Il masquait ses détournements, en falsifiant les livres. Détournement de mineur, de mineure, action de soustraire illicitement un jeune garçon, une jeune fille au domicile.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ceste torse du regard qui tord l'ame quant et quant, et ce destournement en est laid [AMYOT, De la curios. 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Détourner.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

détournement

DÉTOURNEMENT. n. m. Action de détourner. Le détournement d'un cours d'eau. Fig., Détournement de fonds, de titres, Action de disposer de sommes, de titres dont on n'a pas la libre propriété. Il est accusé de nombreux détournements. Détournement de mineur, de mineure. Voyez DÉTOURNER.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

détournement


*DÉTOURNEMENT, s. m. Pomey le met pour empêchement. Molière s'en est servi pour action de se détourner. "Leurs détournemens de tête et leurs cachemens de visage firent dire cent sotises de leur conduite. — M. Targe l'emploie plus à propos, et il serait utile, employé de cette manière. "Il observa que le détournement des fonds, était une source de taxes perpétuelles. Histoire d'Angl. Smolet.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

détournement

nom masculin détournement
1.  Action de détourner quelque chose.
2.  Soustraction frauduleuse.
concussion, malversation, vol -littéraire: exaction.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

détournement

embezzlement, hijackהטיה (נ), עקיפה (נ), הַטָּיָה, עֲקִיפָהverduistering, kaping, omleiding, ontvoeringdeviamento, traviamentoотклоняванеavledningนันทนาการ (detuʀnəmɑ̃)
nom masculin
1. action de faire changer de direction le détournement d'une rivière
action de forcer les pilotes à changer de direction
2. action de prendre qqch de manière illégale un détournement de fonds
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

détournement

[detuʀnəmɑ̃] nm
[circulation, cours d'eau] → diversion, rerouting
(acte agressif ou illégal) détournement d'avion → hijacking
détournement de fonds → embezzlement of funds, misappropriation of funds
détournement de mineur → corruption of a minor
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005