deux-cent-vingt-et-un

DEUX-CENT-VINGT-ET-UN

(deû-san-vin-téun) s. m. pl.
Chiffre de la majorité parlementaire qui, votant une adresse hostile au ministère Polignac, amena les ordonnances, l'insurrection de juillet 1830 et la chute de Charles X.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877