dextrement

DEXTREMENT

(dèk-stre-man) adv.
Avec dextérité.
Manier dextrement les desseins de nos princes [RÉGNIER, Sat. XI]
Vous coupez dextrement les trois peaux qui l'enveloppent [DESC., Diopt. 5]
Un peintre peignit un rideau si dextrement qu'on s'avisa de le tirer [D'ABLANCOURT, Apophth. dans RICHELET]
Contelui dextrement le naturel des femmes [CORN., Menteur, IV, 8]
Sans rien mettre au hasard, je saurai dextrement Accorder vos soupçons et son contentement [ID., Médée, IV, 4]
Un médecin assez industrieux pour manier dextrement une partie et si malade et si délicate [BOSSUET, dans LA FAYE, Dict. de Syn. p. 647]
Rosen alla trouver le roi, s'excusa, et s'en tira si dextrement que le roi ne put lui savoir mauvais gré [SAINT-SIMON, 108, 146]
Apprends-moi l'art de tromper dextrement [J. B. ROUSS., Allégorie du Masque de Laverne]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il se savoit dextrement accommoder à toutes compaignies [AMYOT, Péric. 8]
    Il se porta fort sagement et dextrement en cest office [ID., P. Aem. 59]
    Il s'aidoit dextrement bien de la halebarde [CARL., VI, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Dextre, et le suffixe ment.

dextrement

DEXTREMENT. adv. Avec dextérité. Il a fait cela fort dextrement. Il est vieux.

dextrement

Dextrement, Dextere. Liu.