diablement

diablement

adv.
Fam. À un haut degré ; très, terriblement : Ce programme est diablement compliqué extrêmement
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DIABLEMENT

(dia-ble-man) adv.
En diable, excessivement. Cela est diablement chaud. Nous avons diablement couru.
Je vous le dis encor, vous risquez diablement [MOL., Éc. des f. I, 1]
Je suis diablement fort sur l'impromptu [ID., Préc. 10]
Ainsi parlait la reine Aimée, Qui fut diablement enflammée [SCARRON, Virg. trav. VII]
La flotte est arrivée avec les galions ; Cela va diablement hausser nos actions [REGNARD, Joueur, III, 6]
Il a de l'argent diablement, il a diablement d'argent ; la première construction est plus exacte ; la seconde est plus reçue par l'usage, comme pour infiniment.
J'ai diablement d'esprit, on écrit mes sentences [REGNARD, Distrait, V, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Diable, et le suffixe ment.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

diablement

DIABLEMENT. adv. Excessivement. Cela est diablement chaud. Un chemin diablement escarpé. C'est un homme diablement entêté. Il est très familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

diablement

duivels, vervloekt

diablement

[djɑbləmɑ̃] advfiendishly
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005