diaphane

diaphane

adj. [ gr. diaphanês, transparent ]
1. Qui laisse passer la lumière sans être transparent ; d'une transparence atténuée : Le verre dépoli est diaphane translucide
2. Litt. Dont l'aspect évoque ce qui est translucide : Un malade au visage diaphane blême, livide, pâle
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

diaphane

(djafan)
adjectif
1. qui est très pâle une peau diaphane
2. qui laisse passer la lumière du papier diaphane
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

DIAPHANE

(di-a-fa-n') adj.
Qui, tout en n'étant percé d'aucun pertuis visible, donne passage à la lumière.
Un milieu diaphane agit d'une manière différente sur les rayons de diverses couleurs ; c'est en vertu de cette différence qu'un rayon de lumière blanche, en traversant un prisme transparent, se décompose dans une infinité de couleurs [LAPLACE, Expos. IV, 17]
Combien de fois le palais diaphane Eût éclairé nos jeux aériens ! [MILLEV., Charlemagne à Pavie, ch. I]
L'allégorie habite un palais diaphane [LEMIERRE, ]
Par exagération.
Mais Harpagon aride et presque diaphane Par les jeûnes cruels auxquels il se condamne [REGNARD, Sat. contre les maris.]

SYNONYME

  • DIAPHANE, TRANSPARENT. Diaphane est un terme du langage didactique, qui pourtant est entré dans le langage commun, mais qui est réservé pour les substances laissant passer, sans qu'elles aient d'interstice apparent, la lumière. Transparent, qui est du langage usuel, est plus général ; il s'applique même aux tissus qui, n'étant point serrés, n'interceptent pas le jour : cette gaze est transparente.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le brouillas du temps bruineux ne se peult parfaictement esclaircir ny restablir à sa diaphanique luminosité, que grande alteration ne soit faicte [AL. CHARTIER, Quadrilogue invectif.]
  • XVIe s.
    Le saphir a un corps diafane, et la turquoise et le lapis ont un corps tenebreux [PALISSY, 288]
    En vaisseaux de verre diaphanes et transparens [PARÉ, Mumie, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. diafan ; espagn. et ital. diafano ; terme composé de deux mots grecs signifiant à travers et paraître (voy. PHÉNOMÈNE)
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

diaphane

DIAPHANE. adj. des deux genres. T. de Physique. Qui laisse passer à travers soi les rayons lumineux. L'air est plus diaphane que l'eau.

Dans l'usage ordinaire, on l'emploie souvent d'une manière absolue, comme synonyme de Très transparent. Le cristal est diaphane.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

diaphane


DIAPHANE, adj. DIAPHANÉITÉ, s. f. [Di-afane, néité; 4e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Transparent. Transparence. Corps diaphane. Le cristal est diaphane. "La diaphanéité de l'eau, du verre, etc. — L'Acad. ne met pas le substantif: mais les Physiciens l'emploient souvent.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

diaphane

adjectif diaphane
Qui laisse passer la lumière.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

diaphane

זג (ת), זכוכיתי (ת)

diaphane

diáfano

diaphane

diaphanous

diaphane

diafano

diaphane

[djafan] adjdiaphanous
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005