dictée

(Mot repris de dictee)
Recherches associées à dictee: dictée

dictée

n.f.
1. Action de dicter un texte : J'ai écrit sous sa dictée.
2. Exercice scolaire d'orthographe, consistant à dicter un texte aux élèves : Une dictée sans fautes.
3. Besoin d'agir qui s'impose à l'esprit ; impulsion : Il a agi sous la dictée de la compassion.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DICTÉE1

(di-ktée) s. f.
Action de dicter. Faire une dictée à des écoliers.
Pour écrire sous sa dictée et pour copier [J. J. ROUSS., Conf. III]
Ce qui a été dicté. Il y a bien des fautes d'orthographe dans cette dictée. La dictée du matin a été fort longue.

ÉTYMOLOGIE

  • Dicté, participe.

DICTÉE2

(di-ktée) s. f.
Terme d'astronomie. La constellation d'Ariane.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. Dictaea, de la montagne de Dicté en Crète : Ariane Dictée.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

dictée

DICTÉE. n. f. Action de dicter. Écrire sous la dictée de quelqu'un.

Il se dit spécialement, en termes d'Enseignement, des Exercices dictés en vue d'apprendre l'orthographe aux enfants. Faire une dictée à des élèves. Voici la dictée d'aujourd'hui. Copier une dictée.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

dictée


DICTÉE, s. f. DICTER, v. act. [Dikté-e, dikté; 2e é fer. long. au 1er, dont la 3e e muet.] Dictée, est ce qu'on dicte pour être écrit en même temps par un seul ou par plusieurs. On dit la dictée d'un Professeur, ce qu'il dicte à ses écoliers. Hors de là on dit, écrire sous la dictée de... et c'est presque le seul emploi de ce mot. * Un Auteur moderne, dit à la Dictée, contre l'usage. "Les symphonistes n'exécutoient que sous eux (les Poètes) et, pour ainsi dire, à leur dictée. Anon. Dans cette acception un peu détournée du sens ordinaire de cette expression, on doit dire, sous la dictée, comme dans le sens propre.
   DICTER, c'est, au propre, prononcer mot à mot ce qu'un autre écrit en même temps. Dicter une lettre à un Secrétaire. "Cette lettre n'est pas de lui, on la lui a dictée. "Un Régent qui dicte un thème à ses écoliers. — C'est aussi suggérer à quelqu'un ce qu'il doit dire. "On avoit dicté à l'acusé les réponses qu'il devoit faire. — Figurément, inspirer, soit en bien, soit en mal. "La raison nous dicte cela. "La natûre nous dicte que, etc. "C'est la colère qui lui a dicté toutes ces injures. — Prescrire: Dicter des lois:
   Telle est la Loi des Dieux, à mon Père dictée.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

dictée

dictee, dictaatdictation, dictateהכתבה (נ), הקראה (נ), הַקְרָאָהDiktat, Diktierendiktado, diktodictado, ditadoορθογραφία, υπαγόρευσηdettatura, dettatoإِمْلاءdiktátdiktatdictadosaneludiktiranje口述받아쓰기diktatdyktandoдиктантdiktamenการเขียนตามคำบอกdiktesự đọc chính tả听写Диктовка聽寫 (dikte)
nom féminin
exercice d'orthographe, à l'école faire une dictée
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

dictée

[dikte] nfdictation
prendre sous dictée → to take down (sth dictated)
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005