difforme

difforme

adj. [ lat. deformis ]
Qui présente une difformité ; contrefait : Un pied difforme.

DIFFORME

(di-for-m') adj.
Dont la forme irrégulière est laide et déplaisante. Visage difforme. Une jambe difforme.
On ne saurait dire si Ésope eut sujet de remercier la nature ou bien de se plaindre d'elle ; car, en le douant d'un très bel esprit, elle le fit naître difforme et laid de visage [LA FONT., Vie d'Ésope.]
Il est si prodigieusement flatté dans toutes les peintures que l'on fait de lui, qu'il paraît difforme près de ses portraits [LA BRUY., VIII]
.... Quel aspect ! non l'œil humain jamais Ne vit de plus affreux, de plus difformes traits [DUCIS, Macbeth, II, 6]
Ce bâtiment est difforme, il est construit sans symétrie, sans art.
Fig. Rien n'est plus difforme que le vice.
Le difforme contraste de la passion qui croit raisonner et de l'entendement en délire.... [J. J. ROUSS., dans LAVEAUX]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tableaux pour le visage de Monsieur assez difforme de lui mesmes, où il estoit flatté à l'envers [D'AUB., Hist. II, 196]
    S'ils en recevront moins d'incommodité que d'endurer (comme l'on a fait par le passé) deux difformes [différents] exercices de religion [ID., ib. II, 253]
    Et le col [il] luy dessembla Loin de ses testes difformes [RONS., 345]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. difformis, de di.... préfixe, et forma, forme.

difforme

DIFFORME. adj. des deux genres. Qui est contrefait, qui n'a pas la figure, la forme ou les proportions qu'il devrait avoir. Visage difforme. Jambe difforme. Cela le rend tout difforme. Ce bâtiment est difforme.

difforme

Difforme, Deformis, Turpis.

difforme


DIFFORME, ou DIFORME, adj. DIFFORMITÉ, s. f. [Dern. e muet au 1er, é fer. au 2d.] Diforme, laid, défiguré, qui choque la vue, qui n'a pas la figûre, ou les proportions qu' il devrait avoir. Diformité, défaut dans la figûre ou dans les proportions. "Visage diforme; bâtiment diforme. "Rien de si diforme que le vice. "Cela le rend diforme: cela fait une grande diformité. "Sa diformité est telle qu'on soufre à le regarder. "La diformité du vice ne frape pas le grand nombre.
   REM. 1°. Diforme se plait à la suite du nom qu'il modifie. Il peut pourtant quelquefois se placer devant. "On n'y trouve plus (dans l'homme) que le diforme contraste de la passion qui croit raisonner, et de l'entendement en délire. J. J. Rousseau.
   2°. On a dit autrefois, déformité; mais déja du temps de Voiture, il ne se disait plus. "Déformité est mort, dit-il, depuis dix ou douze ans. Let. à M. Costar.
   Diformité, Laideur, (synon.) Le 1er exprime un défaut remarquable dans les proportions; et le 2d, un défaut dans les couleurs ou superficie du visage. Diforme, dit plus que laid; le laid n'est pas toujours diforme; le diforme est toujours laid. — Diformité se dit des chôses, comme des persones; il se dit des bâtimens, des places, des jardins, du style, etc. Laideur ne se dit que des hommes et des meubles: — Dans le moral, on dit, la diformité du vice, la laideur du péché. Beauzée.
   3°. * Un Auteur moderne, et plus piquant que correct dans son style, a dit, difformités pour différences. Je doute que ce mot soit français en ce sens. "De toutes les difformités, qui se trouvent entre cette Lettre et celles du Recueil, je ne m'arrêterai qu'à l'énorme diférence qui se fait sentir entre les finales de celles-ci, et la manière simple, dont G... termine cette lettre. Tart. Epist.

Traductions

difforme

misshapen, deformedחסר צורה (ת), מנוול (ת)misvormd, mismaakt, monsterachtig, -lijkdeformeverformt變形deforme (difɔʀm)
adjectif
qui n'a pas une forme normale un corps difforme

difforme

[difɔʀm] adjdeformed, misshapen