diffus, use

DIFFUS, USE

(di-ffu, fu-z') adj.
Terme didactique. Qui est répandu au travers.
L'esprit est diffus dans toute la substance de l'âme, comme l'âme est diffuse dans toute la substance du corps [DIDER., Opin. des anc. phil. (Épicuréisme).]
La force par laquelle nous agissons, nous sentons, nous pensons, est diffuse dans toute la matière [ID., ib. (Philos. péripat.).]
Terme de pathologie. Anévrisme diffus, tumeur formée par le sang épanché hors d'une artère blessée. Phlegmon diffus, phlegmon qui n'est pas circonscrit. Terme de botanique. Plantes diffuses, plantes qui étalent lâchement leurs ramifications. Terme de physique. Lumière diffuse, lumière répandue, bien que la source dont elle émane soit voilée.
Qui a de l'ampleur, de l'étendue.
Plus l'esprit se fait simple.... Plus lors sa connaissance est diffuse et certaine, Et s'élève sans peine Jusqu'aux plus hauts sujets [CORN., Imitation, I, 3]
Peu usité en ce sens.
Qui délaye, étend la pensée outre mesure. Un avocat, un écrivain diffus. Langage diffus.
Quelque soin qu'on apporte à être serré et concis et quelque réputation qu'on ait d'être tel, ils [certains esprits vifs] vous trouvent diffus [LA BRUY., I]
Style diffus, sorte de style rédondant, où se trouvent beaucoup de pensées qui ne tiennent pas directement au sujet que l'on traite.

SYNONYME

  • DIFFUS, PROLIXE. Défauts du style contraires à la brièveté. Le diffus abonde en accessoires superflus, en idées hors d'œuvre. Le prolixe abonde en paroles qui délayent la pensée et l'expression.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pis ne fit onc la teste de Meduse, Et toutesfois le mal je n'en refuse, Puis que par luy se voit ample et diffuse Ma loyauté [ST-GEL., 72]
    Ceste chaleur est diffuse et estendue par tout le corps [PARÉ, XX, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. diffusus, répandu, part. passif de diffundere, de di.... préfixe, et fundere, verser (voy. FUSION).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DIFFUS.
    Ajoutez :
    Plus lors sa connaissance est diffuse et certaine [CORN., Imit. I, 191]
    Plus cette faveur sur la terre est diffuse, Plus elle y fait briller ta grâce et ton amour [ID., ib. IV, 271]
    Le bonheur qu'il [Dieu] diffère en devient plus diffus [ID., ib. IV, 1858]

    HISTORIQUE

    • Ajoutez : XVe s.
      Et sur terre [la Sainte Vierge] nul homme ne refuse, Qui la requiert d'umble cueur et fidelle ; Car sa grace par le monde est diffuse [JEAN JORET, le Jardrin salutaire, p. 123]