dilacération

(Mot repris de dilacérations)

DILACÉRATION

(di-la-sé-ra-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action de dilacérer. La dilacération d'un papier. La dilacération de la peau par un corps vulnérant.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Si la hargne ne peut estre curée, à cause de la trop grande dilaceration ou rupture de la production du peritoine [PARÉ, VI, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. dilacerationem, de dilacerare, dilacérer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

dilacération

DILACÉRATION. n. f. Action de dilacérer. La dilacération de la peau, des tissus.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

dilacération


DILACÉRATION, s. f. DILACÉRER, v. a. [Dilacéra-cion, .] Ces deux mots expriment l'action de déchirer avec violence, de mettre en pièces. Ils ne sont usités que parmi les savans. L'Acad. les met sans remarque et sans exemples.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788