dilatabilité

dilatabilité

n.f.
En physique, propriété d'un corps dilatable.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DILATABILITÉ

(di-la-ta-bi-li-té) s. f.
Terme de physique. Propriété de se dilater, c'est-à-dire d'augmenter de volume par l'effet de la chaleur, sans changer de masse.

ÉTYMOLOGIE

  • Dilatable.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

dilatabilité

DILATABILITÉ. n. f. T. de Physique. Propriété que possèdent les corps de pouvoir, sans se désagréger, admettre des variations plus ou moins étendues de distance entre les particules matérielles qui les composent.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

dilatabilité


DILATABILITÉ, s. f. DILATABLE, adj. DILATATION, s. f. DILATER, v. a. [Dans le 3e, tion a le son de cion; dilata-cion.] Dilater, c'est élargir, étendre. Dilatation, extension, relâchement. Dilatabilité, propriété de ce qui est dilatable, qui peut être dilaté, élargi, étendu. "La chaleur dilate les pores; l'air se dilate par la chaleur. Elle est la cause de la dilatation des corps, et le froid de leur condensation. Paulian, Dict. de Phys. "L'air est extrêmement dilatable. "La dilatabilité de l'air est démontrée. "Il se dilate et se raréfie, lorsque conservant la même quantité de matière propre qu'il avoit auparavant, il acquiert un plus grand volume. Paulian.
   Rem. Dilatable et dilatabilité, ne se disent qu'en Physique: Dilater et dilatation, se disent aussi en Chirurgie, en parlant des plaies. Dilater, est le seul qui soit du discours ordinaire, et dans cette phrâse seulement, dilater le coeur. "La joie dilate le coeur, et la tristesse le resserre, Hors de-là, on dit; étendre, élargir.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788