diptyques

DIPTYQUES

(di-pti-k') s. m. plur.
Terme d'antiquité. Deux tablettes réunies par une charnière. Tablettes où l'on inscrivait le nom des consuls et des principaux magistrats.
Anciennement, registres où les monastères et certaines églises inscrivaient les noms des évêques et des bienfaiteurs dont il devait être fait mémoire à la messe et dans les prières.
Se dit aujourd'hui, abusivement, de tableaux ou bas-reliefs, recouverts par deux volets dont la surface intérieure est également peinte ou sculptée.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé du mot grec deux, et verbe grec signifiant plier.