disséquer

(Mot repris de disséquiez)

disséquer

v.t. [ du lat. dissecare, couper en deux ]
1. Couper, ouvrir les parties d'un corps pour en faire l'examen anatomique : Les élèves dissèquent une souris.
2. Fig. Analyser minutieusement : La journaliste a disséqué le discours du ministre.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DISSÉQUER

(di-ssé-ké. La syllabe sé prend un accent grave quand elle est suivie d'une syllabe muette : je dissèque, excepté au futur et au conditionnel : je disséquerai, je disséquerais, exception qui n'est pas justifiée) v. a.
Terme d'anatomie. Ouvrir, diviser les parties d'un cadavre ou d'une plante pour en étudier la structure. La partie fut disséquée avec soin.
On a disséqué les plantes, les animaux, et, si l'on veut, la lumière ; on a analysé l'air ; en connaissons-nous mieux la structure intime des plantes et des animaux ? [BONNET, Palingén. 12e partie, ch. 4]
Vain espoir ! s'écriera le troupeau d'Épicure, Et celui dont la main, disséquant la nature, Dans un coin du cerveau nouvellement décrit, Voit penser la matière et végéter l'esprit [LAMART., Médit. I, 5]
Absolument. Il dissèque bien. Se piquer en disséquant.
Fig. Disséquer un ouvrage d'esprit, en faire une analyse minutieuse pour le critiquer.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. dissecare, de dis.... préfixe, et secare, couper (voy. SECTION).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

disséquer

DISSÉQUER. v. tr. T. de Chirurgie. Diviser les différentes parties d'un cadavre, ou quelque partie seulement, soit pour en étudier ou en démontrer la structure, soit pour connaître les causes et le siège d'une maladie. Disséquer le corps d'un homme, un bras, une jambe. Disséquer un chien, un cheval.

Il se dit par analogie en parlant des Végétaux. Disséquer une plante, une fleur, un fruit.

Fig., Disséquer un caractère, En faire une analyse minutieuse. Disséquer un ouvrage de l'esprit, Le critiquer dans ses moindres parties.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

disséquer


DISSÉQUER, v. a. DISSÉQUEUR, s. m. [Dicéké, cékeur; 2e é fer.] Disséquer, c'est ouvrir le corps d' un animal, pour en faire l'anatomie. — On le dit par extension, des plantes. Dans le Journ. de Mons. On l'emploie figurément. "Les mains de ces froids calculateurs... sont bien plus propres à disséquer le sentiment qu'à le faire naitre. — Disséqueur, celui qui dissèque. "Un habile disséqueur. Il ne se dit jamais seul et sans épithète. Voyez DISSECTEUR.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

disséquer

verbe disséquer
1.  Ouvrir un corps.
2.  Analyser quelque chose.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

disséquer

dissectביתר (פיעל), ניתח (פיעל)ontleden, analyseren, opensnijden, uitpluizenανατέμνωanatomizar, disecar解剖anatomizzare, dissecare, vivisezionaredissekere해부 (diseke)
verbe transitif
ouvrir un corps pour étudierl'intérieur disséquer une grenouille
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

disséquer

[diseke] vt → to dissect
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005