dissertateur

(Mot repris de dissertateurs)

DISSERTATEUR

(di-sèr-ta-teur) s. m.
Celui qui disserte, avec un sens, peu favorable, de pédantisme ou de bavardage.
Et nombre de dissertateurs qui raisonnent à l'infini manquent du sentiment [VAUVENARGUES, Du goût]
Notre dissertateur perd bientôt de vue les romans pour s'égarer dans une digression sur les tragédies modernes [, Année littéraire, 1757, t. II, p. 69]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. dissertator, de dissertare, disserter.

dissertateur

DISSERTATEUR. s. m. Celui qui disserte. Il ne se prend guère qu'en mauvaise part. C'est un ennuyeux dissertateur.

dissertateur


DISSERTATEUR, s. m. *DISSERTATIF, IVE, adj. DISSERTATION, s. f. DISSERTER, v. n. [Dicêrta-teur, tatif, tî-ve, ta-cion, té; 2e ê ouv., 4e lon. au 3e.] Dissêrtation est un discours où l'on examine soigneusement quelque matière, quelqu'ouvrage d'esprit. Acad. Traité savant sur quelque matière. Trév. Rich. Port. Cette dernière définition, où il n'y a de diférence du Trév. au Rich. Port. que le mot de Traité dont se sert le 1er, et le mot de discours, qu'emploie l'autre, n' est pas une définition exacte. Le mot de traité sur-tout est trop fort. Tenons-nous-en à celle de l'Acad.Disserter, c'est faire une dissertation. Dissertateur, celui qui disserte. Dissertatif, qui est dans le genre de dissertation.
   1°. Dissertation et Disserter, ou s' emploient sans régime: "Il est auteur de plusieurs Dissertations savantes. "Cette sur-abondance de science reflûe sur le sexe: il n'écoute plus, il disserte; il prononce, il compôse. Coyer. Ou ils régissent la prépos. sur. "Faire une dissertation, ou disserter sur un point d'histoire. = Remarquez que quand ils sont sans régime, le substantif se prend quelquefois, et le verbe toujours en mauvaise part. "Il fait des dissertations sans fin, il disserte sans cesse.
   * M. l'Abé Feller fait disserter actif, contre l'usage. "Tout ce que M. Pound a disserté là-dessus, a obscurci cette matière par de nouvelles dificultés.
   Dissertateur ne s'emploie aussi que pour critiquer. "C'est un ennuyeux, un insipide dissertateur.
   *DISSERTATIF, peut être regardé come un néologisme utile. Il est employé à propôs dans la phrâse suivante. "Cette histoire peut prêter à la critique, relativement à sa forme un peu dissertative. An. Litt. — On peut dire aussi; le genre dissertatif, le style dissertatif. "Ce discours est écrit d'un style plus dissertatif qu'oratoire.