dissimulation

dissimulation

n.f.
Action de dissimuler, de cacher : La dissimulation de l'arme du crime. Sa compassion n'est que de la dissimulation hypocrisie, tartufferie ; sincérité
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

dissimulation

(disimylasjɔ̃)
nom féminin
1. droit action de cacher qqch la dissimulation de preuves
2. attitude d'une personne qui cache ses sentiments agir avec dissimulation
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

DISSIMULATION

(di-ssi-mu-la-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action de dissimuler ses sentiments, ses desseins. User de dissimulation. Avoir recours à la dissimulation.
La dissimulation n'est pas aisée à bien définir.... c'est un certain art de composer ses paroles et ses actions pour une mauvaise fin [LA BRUY., Théophr. I]
On ne donne presque jamais aux princes qu'une maxime, qui est celle de la dissimulation ; elle est fausse, et fait tomber dans de grands inconvénients [MAINTENON, Avis à la duch. de Bourg. t. III, p. 209, dans POUGENS.]
À l'abri de la dissimulation, les courtisans s'embrassent, les femmes se complimentent, et les auteurs se saluent de loin [DUFRESNY, Double veuvage, III, 2]
Caractère de l'homme dissimulé. Il est d'une dissimulation profonde.
Acte de dissimulation ; feinte de ne pas voir ou savoir.
Je ne pouvais, avec mes petites dissimulations, parer l'évidence de son amour [MARIVAUX, Mariane, 2e part.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Jean Lyon savoit tout de certain qu'il avoit jà tant courroucé le comte que jamais n'en viendroit à paix ; et, s'il y venoit par voie de dissimulation, bien savoit qu'il en mourroit [FROISS., II, II, 55]
    Ceste paoureuse dissimulation clost à tous la bouche [GERSON, Harengue au roi Charles VI, p. 18]
  • XVIe s.
    La dissimulation que vous faites d'estre tant chaste ne vous a de rien servi [MARG., Nouv. XXII]
    Ils devindrent plus violents en commandant à leurs subjects, après qu'ilz eurent osté le masque et la dissimulation de leur puissance absolue [AMYOT, Démétr. 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. dissimulationem, de dissimulare, dissimuler.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

dissimulation

DISSIMULATION. n. f. Action de dissimuler. Ce commerçant a eu une amende pour dissimulation de bénéfices.

Il se dit aussi du Caractère de celui qui est dissimulé. Il est d'une dissimulation profonde.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

dissimulation

Dissimulation, Dissimulatio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

dissimulation

nom féminin dissimulation
Action de cacher ses intentions.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

dissimulation

zatajení

dissimulation

[disimylasjɔ̃] nf
(le fait de cacher)concealing
dissimulation de bénéfices → concealment of profits
dissimulation de revenus → concealment of income
(= duplicité) → dissimulation
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005