distribué, ée

DISTRIBUÉ, ÉE

(di-stri-bu-é, ée) part. passé.
Réparti. Les aumônes distribuées par des mains bienfaisantes. L'eau distribuée dans la campagne par de nombreuses rigoles.
Je ne comprends pas, je vous l'avoue, pourquoi on veut empêcher de répandre dans le royaume et en Europe quatre mille exemplaires de l'Encyclopédie, lorsqu'il y en a déjà quatre mille de distribués [D'ALEMB., Lett.]
À Voltaire, 9 mars 1770 Si les eaux de l'Artibonite sont jamais distribuées avec intelligence, une partie considérable de ce quartier se couvrira sûrement de cannes [RAYNAL, Hist. phil. XIII, 40]
Des appartements bien distribués, mal distribués, c'est-à-dire dont la disposition est commode, mal commode. Terme de peinture. Un ouvrage bien distribué. Des jours bien distribués. Des ombres mal distribuées.