distributeur, trice

DISTRIBUTEUR, TRICE

(di-stri-bu-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui distribue.
Je ne suis pas sûr de ceux qui sont les maîtres et les distributeurs des grâces [BOURDAL., Sur la récomp. des saints, 1er avent, p. 9]
Il la rend la distributrice de ses grâces [MASS., Myst. Assompt.]
Dans certaines communes de France où il n'y a pas de direction des postes, il se trouve un bureau de distribution tenu par un distributeur ou une distributrice, LEGOARANT. Il demeure chez la distributrice des lettres. Distributrice se disait autrefois d'une marchande qui vendait des rafraîchissements à la Comédie française. Il y avait deux distributrices, l'une auprès des loges et l'autre à l'entrée du parterre.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Dieu, qui est roy des roys et distributeur des royaumes [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVe s.
    Sages distribueurs et conseillers loyaulx de la personne du roy [CHRIST. DE PISAN, Charles V, II, 17]
  • XVIe s.
    Il establit Lysander pour toute provision, commissaire des vivres et distributeur des chairs [AMYOT, Lysand. 44]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. distribuidor ; ital. distributore ; du latin distributorem, de distributum, supin de distribuere, distribuer.