diviniser

(Mot repris de diviniseront)

diviniser

v.t.
1. Mettre au rang des dieux : Diviniser un dirigeant politique déifier
2. Litt. Vouer un culte à ; glorifier, vénérer : Diviniser le courage idéaliser, magnifier ; dévaluer, rabaisser

diviniser


Participe passé: divinisé
Gérondif: divinisant

Indicatif présent
je divinise
tu divinises
il/elle divinise
nous divinisons
vous divinisez
ils/elles divinisent
Passé simple
je divinisai
tu divinisas
il/elle divinisa
nous divinisâmes
vous divinisâtes
ils/elles divinisèrent
Imparfait
je divinisais
tu divinisais
il/elle divinisait
nous divinisions
vous divinisiez
ils/elles divinisaient
Futur
je diviniserai
tu diviniseras
il/elle divinisera
nous diviniserons
vous diviniserez
ils/elles diviniseront
Conditionnel présent
je diviniserais
tu diviniserais
il/elle diviniserait
nous diviniserions
vous diviniseriez
ils/elles diviniseraient
Subjonctif imparfait
je divinisasse
tu divinisasses
il/elle divinisât
nous divinisassions
vous divinisassiez
ils/elles divinisassent
Subjonctif présent
je divinise
tu divinises
il/elle divinise
nous divinisions
vous divinisiez
ils/elles divinisent
Impératif
divinise (tu)
divinisons (nous)
divinisez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais divinisé
tu avais divinisé
il/elle avait divinisé
nous avions divinisé
vous aviez divinisé
ils/elles avaient divinisé
Futur antérieur
j'aurai divinisé
tu auras divinisé
il/elle aura divinisé
nous aurons divinisé
vous aurez divinisé
ils/elles auront divinisé
Passé composé
j'ai divinisé
tu as divinisé
il/elle a divinisé
nous avons divinisé
vous avez divinisé
ils/elles ont divinisé
Conditionnel passé
j'aurais divinisé
tu aurais divinisé
il/elle aurait divinisé
nous aurions divinisé
vous auriez divinisé
ils/elles auraient divinisé
Passé antérieur
j'eus divinisé
tu eus divinisé
il/elle eut divinisé
nous eûmes divinisé
vous eûtes divinisé
ils/elles eurent divinisé
Subjonctif passé
j'aie divinisé
tu aies divinisé
il/elle ait divinisé
nous ayons divinisé
vous ayez divinisé
ils/elles aient divinisé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse divinisé
tu eusses divinisé
il/elle eût divinisé
nous eussions divinisé
vous eussiez divinisé
ils/elles eussent divinisé

DIVINISER

(di-vi-ni-zé) v. a.
Attribuer le caractère divin, mettre au rang des dieux. Les anciens divinisaient les héros. Par extension.
Platon divinisa le monde en lui donnant une âme [VOLT., Dial. XXIX, 6]
Les païens ont divinisé la vie, et les chrétiens ont divinisé la mort [STAËL, Corinne, IV, 2]
Fig. Exalter au-dessus de tout.
Non-seulement de les permettre [certaines actions] et de les tolérer, mais de les approuver, mais de les canoniser, mais, si j'ose me servir de ce terme, de les diviniser [BOURDAL., 6e dim. après l'Épiph. Dominic. t. I, p. 289]
Les cruels dont la rage, au nom de ta justice Divinise le meurtre.... [D'AVRIGNY, Jeanne d'Arc. IV, 1]
Absolument.
Il honore ou flétrit, accuse ou divinise ; à sa voix la vertu triomphe et s'éternise [MILLEV., Plaisirs du poëte.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Sainte et sacrée ivresse, qui, au contraire de la corporelle, nous aliene non du sens spirituel, mais des sens corporels, qui ne nous hebeste ni abestit pas, ains nous angelise et, par maniere de dire, divinise [ST FRANÇOIS DE SALES, dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Divin.

diviniser

DIVINISER. v. tr. Reconnaître pour divin, mettre au rang des dieux. Les païens divinisaient les héros. Auguste fut divinisé.

Il signifie au figuré Exalter, préconiser outre mesure. C'est un enthousiaste qui divinise tout ce qu'il aime.

diviniser


DIVINISER, v. a. DIVINITÉ, s. f. [Dern. é fer.; nizé, nité.] Diviniser, c'est reconaître pour divin. Les Payens divinisoient les Orâcles.
   DIVINITÉ, est 1°. L'essence, la natûre Divine: La Divinité du Verbe. = 2°. Il se prend pour Dieu même. "Adorer la Divinité; les conseils, les décrets de la Divinité. = 3°. Il se dit des faux Dieux. Les Divinités des eaux, des forêts: La Divinité du lieu. = 4°. Abusivement, et par un reste de langage payen, une belle femme, "C'est une Divinité.
   Rem. DIVIN, est d'un emploi plus étendu que divinité. On dit, les Livres divins, les Divines écritûres; et l'on ne dirait pas, la Divinité des écritûres, la Divinité des Livres saints, etc. * D'Avrigny parle de la Divinité du Sacerdoce: l'expression est impropre, quoique celle de Sacerdoce divin soit reçûe. Peut-être est-ce une faûte d'impression, et faut-il lire, la dignité du Sacerdoce. En tout câs, cette faûte aurait doné lieu à une remarque utile.

Synonymes et Contraires

diviniser

verbe diviniser
Attribuer un caractère sacré à.
Traductions

diviniser

deificare

diviniser

[divinize] vt → to deify