divisé, ée

Recherches associées à divisé, ée: biparti, bipartie

DIVISÉ, ÉE

(di-vi-zé, zée) part. passé.
Séparé par parties. Un parterre divisé en plusieurs compartiments.
Voilà les enfants de Dan divisés par familles [SACI, Bible, Nombres, XXVI, 42]
Se dit, en botanique, de tout organe qui, bien que formé en apparence d'une seule pièce, se partage profondément en plusieurs parties qui vont jusqu'à sa base. Terme de blason. Se dit de la fasce, de la bande qui n'ont que la moitié de leur largeur.
Qui n'a pas de contact avec, de rapport avec.
Du reste des humains ils semblent divisés [RAC., Esth. II, 1]
Fig.
Cette âme, d'avec soi tout à coup divisée, Reprend de ses remords la chaîne mal brisée [CORN., Sertor. I, 1]
Terme de mathématique. Qui a subi l'opération de la division. 100 divisé par 10 donne 10. a divisé par x s'écrit a/x.
Qui est en discorde.
Tenez toujours divisés les méchants ; La sûreté du reste de la terre Dépend de là.... [LA FONT., Fables, VII, 8]
Vos yeux ne verront plus tous ces chefs ennemis Divisés d'intérêt et pour le crime unis [VOLT., Mér. I, 1]