divisément

DIVISÉMENT

(di-vi-zé-man) adv.
Séparément.
Il [Dieu] est sa propre cause : il existe par lui-même, infini comme il est ; et rien ne peut être conçu divisément dans son être substantiel [BOULLAINVILLIERS, Réfutation de Spinosa, p. 57]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Ordennons que inventoire soit fait de tous les escriptz de la Chambre, et les corrigiez mis d'un part, et les autres d'autre, et chascuns escriptz d'un pays mis ensemble en huches devisiement [, Ordonn. janv. 1319]
    Ils usent de teles amistés diviséement [ORESME, Eth. 240]

ÉTYMOLOGIE

  • Divisée, et le suffixe ment.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DIVISÉMENT. Ajoutez :
    En termes de droit, il se dit par opposition à solidairement.
    Qu'en effet cette solidarité prétendue ne résulte ni de la loi, ni des conventions, et qu'il est constant, au contraire, que chacune des compagnies ne s'est engagée envers l'assuré que divisément, et pour une part déterminée d'avance... [, Gaz. des Trib. 18 fév. 1876, p. 166, 2e col.]