doré

doré, e

adj.
1. Recouvert d'une mince couche d'or ; dont l'aspect imite l'or : Un collier doré. Un métal doré.
2. De la couleur de l'or : Des cheveux dorés.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

doré

DORÉ, ÉE. participe Ceinture dorée. Tapisserie de cuir doré. Le vermeil est de l'argent doré.

Prov., Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée, Il vaut mieux avoir l'estime publique que d'être riche.

Prov., Être doré comme un calice, Avoir des habits chargés de galon ou de broderie d'or. Il est doré comme un calice.

Fig. et fam., Il a la langue dorée, c'est une langue dorée, se dit De quelqu'un qui tient des discours faciles, élégants, propres à séduire.

doré

DORÉ se dit, adjectivement, Des choses qui sont d'un jaune brillant. Des cheveux d'un blond doré. Du pourpier doré. Des carpes dorées. On dit de même, Un jaune doré.

En termes de Vénerie, Fumées dorées, Fumées de cerf qui sont jaunes.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

doré


DORÉ, ÉE, adj. DORER, v. a. DOREUR, EûSE, subst. DORûRE, s. f. [2e é fer. aux 3 1ers, lon. aux 2 dern.] Dorer, c'est enduire d'or moulu, ou couvrir de feuilles d'or. Dorer un calice, de la vaisselle. Dorer des bois de chaises, un plafond, des bordures de tableaux, un rétable, etc. Dorer un livre sur tranche, etc. — Figurément et poétiquement: le Soleil dore la cime des montagnes; il les éclaire de ses rayons. "Les moissons commencent à se dorer; à jaunir. — Proverbialement: Dorer la pilule, c'est adoucir l'amertume d' un refus, d'un ordre, d'une proposition désagréable. — * Un Auteur, souvent cité dans ce Dictionaire pour ses expressions bisârres, fait régir à dorer la prép. de. "Ils ne craignent point le sarcasme, que les Grands dorent d'un clinquant de politesse. C'est du précieux ridicule.
   DORÉ, Bordure dorée, tapisserie de cuir doré. = Tirant sur le jaûne. "Les épis dorés: les fruits dorés, dont l' automne récompense les travaux des laboureurs. = Pâtisserie dorée. "Rôti doré, qui a une belle couleur.
   DOREUR, DOREûSE; celui ou celle dont le métier est de dorer. Dorûre: action de dorer, ou l'éfet de cette action. "Tant pour la dorûre de ces plafonds. Voilà de belles dorûres. — Les Dictionaires définissent dorûre, or fort mince, apliqué sur la superficie de quelque corps. Mais la dorûre n'est pas l'or, c'est l'aplication de cet or et ce qui en résulte.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

doré

adjectif doré
De la couleur de l'or.
fauve, hâlé, jaune, mordoré, ocre, safran -littéraire: cuivré, flavescent.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

doré


dorée

זהבהב (ת), זהוב (ת), מוזהב (ת), צהוב (ת), זָהֹב, זְהַבְהַב, מֻזְהָבgoud-, goudkleurig, verguld, gulden, goudenχρυσός, χρυσαφήςgolden, gold, giltoragolden, braungebrannt, goldgelbdoradoзолотистыйdoratoذَهَبِيّzlatýgyldenkultainenzlatan金製の금빛의gyllenzłotydouradogylleneเหมือนทองaltınbằng vàng金色的 (dɔʀe)
adjectif
1. recouvert d'or ou d'un métal jaune un bijou doré
2. qui a la couleur de l'or des cheveux dorés
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

doré

[dɔʀe] adj
(couleur)golden, gold
une étoile dorée → a gold star
(avec dorure)gilt, gilded
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005