dormoir

DORMOIR

(dor-moir) s. m.
Lieu de repos, avec de l'ombre et de l'eau, pour les troupeaux. On voyait, il y a quelques années, à l'exposition, un Dormoir du peintre Bonheur.
Nous lui préférons, pour notre part, le Dormoir vendomois du même peintre.... un dormoir est une sorte de flaque d'eau à la fois courante et dormante, formée du trop-plein débordant d'une rivière : les paysans y mènent leurs vaches boire, paître et reposer [E. BERGERAT, Journ. offic. 20 juin 1876, p. 4334, 3e col.]
On trouve aussi dortoir.
Elles [les vaches de Barbison] passent là tout le jour [dans la forêt de Fontainebleau], tantôt paissant dans les clairières, tantôt se reposant, sous les chênes, dans le dortoir, portion de la forêt ainsi nommée comme étant leur station favorite pour la sieste de midi, [, Rev. Brit. déc. 1876, p. 340]