dortoir

dortoir

n.m. [ lat. dormitorium, chambre à coucher ]
1. Salle commune où dorment les membres d'une communauté (couvents, casernes, pensionnats).
2. (Employé en appos., avec ou sans trait d'union) Qui sert uniquement à loger des personnes travaillant ailleurs : Des banlieues dortoirs.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

DORTOIR

(dor-toir) s. m.
Salle commune où sont les lits dans un collége, dans une communauté religieuse, etc.
J'ai toujours compris qu'il était fort fâcheux de coucher dans les dortoirs des demoiselles, et je regarde cette obligation comme une si grande austérité que je voudrais qu'il ne s'en pratiquât guère d'autres chez nous [MAINTENON, Lett à Mme R.... 11 oct. 1693]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Vint i li abbes, cui Diex gart d'encombrier, Qui fist la dame en son dortoir mucier [, Raoul de C. 288]
  • XIIIe s.
    Dortor et refretor avoient, belle yglise, Vergier, praiaux et troilles, trop biau leu à devise [RUTEB., 184]
    Encore sachez que j'ay oy conter à un preudhomme qui gisoit ou [au] dortouer où l'abbé dormoit.... [JOINV., 209]
  • XVe s.
    Et madame la roine tint la cour et sa feste au dortoir, et eut bien seant à table soixante dames qu'elle avoit priées [FROISS., I, I, 31]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. dormidor, dormitori ; ital. dormitorio ; du latin dormitorium, de dormire, dormir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DORTOIR. Ajoutez :
    Voy. ci-dessus DORMOIR.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

dortoir

DORTOIR. n. m. Grande salle où l'on couche, garnie de plusieurs lits et qui se trouve dans les communautés religieuses, les maisons d'éducation ou dans certains hospices. Les dortoirs d'un lycée.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

dortoir

Un dortoir, Dormitorium, et Dormitorium cubiculum, Plin. iunior.

Un dortoir que les Chrestiens appellent Cemetiere, à cause de l'esperance de la resurrection, Coemeterium: Latine, Dormitorium.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

dortoir


DORTOIR, s. m. [Dor-toar.] Lieu où couchent les Religieux ou les Religieuses. Il se dit sur-tout d'un corps de bâtiment où il y a des chambres à droite et à gauche, avec un corridor au milieu. "Le Dortoir n'était autrefois qu'une grande salle, et n'étais point divisé en cellules ou en chambres, comme il est aujourd'hui. Un beau Dortoir. Un Dortoir fort obscur.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

dortoir

Schlafgemach, Schlafsaal, Schlafraum, Schlafzimmerdormitory, sleeping‐accomodation, sleeping‐place, bedroom, sleeping-accommodation, sleeping-placeslaapzaal, slaapkamer, slaapplaatsslaapkamerllitdormejocama, dormitoriodormitóriosängplats, sovsalcamerata, dormitorioقَاعَةُ النَوْمubytovnasovesalκοιτώναςmakuusalispavaonica共同寝室기숙사sovesalsala sypialnaобщая спальняหอพักyatakhaneký túc xá宿舍宿舍 (dɔʀtwaʀ)
nom masculin
pièce où l'on dort à plusieurs
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

dortoir

[dɔʀtwaʀ] nmdormitory
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005