droguet

DROGUET

(dro-ghè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les dro-ghè-z et....) s. m.
Autrefois étoffe de laine de bas prix, qui était une espèce de drap, mais fort mince et fort étroit, [FURETIÈRE, ]
Le droguet était une espèce de serge moitié fil et moitié laine ; il s'en faisait aussi tout de laine.
Droguet ou petit drap, première qualité ; chaîne, laine d'Auxois ou de Berry, peignée ; trame, belle laine de Ségovie, cardée, [, Tableau annexé aux lett. pat. du 22 juillet 1780, Champagne]
Un petit Français, habit vert pomme, veste de droguet, raclait un violon de poche [CHATEAUBR., Itin. III, 117]
Par mépris, c'est du droguet, c'est chose de peu de valeur. Fig.
Notre droguet [notre littérature] ne vaut pas le velours d'Athènes ; mais on l'a si bien brodé qu'il est à la mode dans toute l'Europe [VOLT., Lett. Arnaud, 1er juin 1771]
Aujourd'hui, étoffe brochée (de laine et coton, ou de laine, coton et soie, ou quelquefois de soie), dont les fils, formant les dessins brochés, passent à l'envers d'un dessin à l'autre sans être tissés dans le fond de l'étoffe. Droguet de laine. Droguet de soie.

ÉTYMOLOGIE

  • Drogue 1, parce que le droguet était une étoffe de peu de valeur.

droguet

DROGUET. n. m. Espèce d'étoffe faite ordinairement de laine et de fil, et quelquefois de soie.

droguet

Droguet.

droguet


DROGUET, s. m. [Droghè: 2e è moy. l'u est muet. Voy. Drogue.] Étofe de laine de bas prix. Trév. Étofe faite ordinairement de laine et de fil. Acad. Rich. Port. "Il est vétu de simple droguet. "Il n'avoit qu'un habit de droguet.

Traductions

droguet

drugget