écriteau

(Mot repris de ecriteaux)

écriteau

n.m.
Morceau de papier, de carton, de bois, etc., portant en grosses lettres une information destinée au public : Ils ont placé des écriteaux sur les arbres pour guider leurs invités pancarte, panneau
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ÉCRITEAU

(é-kri-tô) s. m.
Sorte d'affiche, collée sur du bois ou sur le mur, faisant connaître une chose au public. Mettre un écriteau. Jadis on exposait les condamnés avec des écriteaux.
Un écriteau marquait que la maison était à vendre [FÉN., Diogène.]
Les peuples ont leur lendemain : Pour rendre leur route douteuse, Suffit-il qu'une main honteuse Change l'écriteau du chemin ? [V. HUGO, Crép. I]
Mettre écriteau, annoncer par un écriteau que quelque chose est à vendre ou à louer. Fig. Mettre un écriteau à une femme, l'afficher par ses propos ou ses démarches comme sa maîtresse.

SYNONYME

  • ÉCRITEAU, INSCRIPTION. L'écriteau n'est qu'un morceau de papier ou de carton sur lequel on écrit quelque chose en grosses lettres pour donner avis au public. L'inscription se grave sur la pierre, sur le marbre, sur des colonnes, sur un mausolée, sur une médaille ou sur quelque autre monument public pour conserver la mémoire d'une chose ou d'une personne, Encyclop. V, 357. Ajoutons que l'inscription est fixe, et l'écriteau mobile.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    L'autre escriptel où son nom sera mis [, Modus, ms. f° 226, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Il tomba du ciel plusieurs petits escriteaux, en l'un desquels y avoit escrit de mot à mot : Mars secoue ses armes [AMYOT, Fab. 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de écrit 2 ; picard, écritieu.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

écriteau

ÉCRITEAU. n. m. Inscription en grosses lettres, qu'on met sur un papier, sur du bois, sur de la toile, pour appeler l'attention du public. Écriteau de maison à vendre, de chambre à louer. Il a mis un écriteau sur sa porte pour faire savoir qu'il donne des leçons, qu'il prend des pensionnaires.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

écriteau


ÉCRITEAU, s. m. [Ecrito: 1re é fer. — eau est dout. au sing., long au pluriel, écriteaux.] Ecriteau, se dit des morceaux de papier, ou de carton (bois, toile, ou toute aûtre matière) sur lesquels on écrit (ou l'on peint) quelque chôse en grosses lettres, pour doner un avis au Public. Inscription, est ce qui s'écrit, ou se grâve sur un mausolée, une médaille, ou quelque aûtre monument, pour conserver la mémoire d'une chôse, ou d'une persone. = Selon cette distinction, ce n'est pas bien parler, que de dire, par exemple: "Ils marquèrent le sujet de sa condamnation dans une inscription, qu'ils mirent au-dessus de sa tête: Celui-ci est le Roi des Juifs. Il falait dire en cet endroit, écriteau, au lieu d'inscription. Bouh. L. T.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

écriteau

nom masculin écriteau
Panneau portant une information.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

écriteau

sign, signboard, noticeשלט (ז), שֶׁלֶטaanplakbiljet, bord met opschrift, bordAnschlag, Anschlagzettel, Schildafiŝetocartellino, cartelloзнакtegn (ekʀito)
nom masculin pluriel écriteaux
panneau sur lequel est écrite une information
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

écriteau

[écriteaux] (pl) [ekʀito] nmnotice, sign
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005